RMC

Facebook: le nouveau fil d'actualité fait sa première victime

L'INFO PAR LA BANDE - LittleThings, média social américain a fermé ses portes après avoir vu son trafic issu de Facebook chuter de 75%.

On vous en parlait il y a un mois, et vous l’avez forcément constaté si vous êtes utilisateur de Facebook. Désormais, les publications que vous voyez apparaître dans votre fil d’actualité sont en majorité celles de vos amis, de votre famille. Des publications personnelles plutôt que des publications sponsorisées, achetées par des médias ou de la publicité pour que leur article soit lu par un maximum d’internautes.

C’est comme ça, par le sponsoring de Facebook, que s’était fait connaître aux Etats-Unis le site LittleThings. L’équivalent de Konbini ou de Brut en France. Mais en version "site féminin" avec des contenus positifs sur la cuisine, la beauté ou encore la parentalité.

Toute son économie reposait sur ses 12 millions d’abonnés Facebook. Les investisseurs appréciaient particulièrement le nombre de vues sur les vidéos:163 millions par mois en moyenne. Sauf que cette audience a chuté de 75% depuis que Facebook a décidé de réduire ce genre de publication sur le fil d’actualité. Et les investisseurs sont partis.

Résultat: LittleThings met la clé sous la porte. C’est donc le premier média en faillite à cause de Facebook. 120 salariés vont se retrouver au chômage.

B.M avec Bourdin Direct