RMC

Immigration: Emmanuel Macron durcit le ton

-

- - -

Emmanuel Macron a appelé lundi sa majorité et son gouvernement à la fermeté sur le détournement du droit d'asile pour éviter d'être "un parti bourgeois" qui ignore l'opinion de classes populaires séduites par l'extrême droite.

L'immigration, c'est le sujet qui peut fracturer la majorité, mais Emmanuel Macron entend le regarder en face. "La question est de savoir si nous voulons être un parti bourgeois ou pas", affirme le chef de l'Etat. "Les classes populaires, elles subissent le chômage, la pauvreté mais aussi ce sujet".

"Les flux d'entrée n'ont jamais été aussi bas en Europe et les demandes d'asile jamais aussi hautes en France". "En prétendant être humaniste on est parfois trop laxiste", a-t-il estimé.

Repenser le droit d'asile

Emmanuel Macron en est persuadé: l'immigration sera au cœur de la présidentielle de 2022. Pour lui, c'est l'occasion de chasser sur les terres de la droite. Le président envisage notamment de repenser le droit d'asile, qu'il juge détourné de sa finalité quand des ressortissants de pays en paix tentent de se rendre sur le territoire français.

A la sortie, des députés de la majorité ont insisté sur les dérives de demandes d'asile abusives et refusé de laisser le Rassemblement national s'emparer du sujet. Premier test pour les députés marcheurs, le 30 septembre, avec un débat sans vote à l'Assemblée nationale.

Paul Barcelonne (avec P.B.)