RMC

Jacob: "Je ne crois pas Manuel Valls sur la GPA"

Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assembvlée Nationale

Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assembvlée Nationale - -

Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, était l'invité lundi matin de RMC et BFMTV. Au menu: défense de la famille et revue de l'action du ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

"La famille est attaquée", Manuel Valls "ment": Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, était l'invité lundi matin de BFMTV et RMC. Il a notamment critiqué le gouvernement et sa politique familiale après la manifestation de dimanche.

"Je ne crois pas Manuel Valls"

Manuel Valls a annoncé lundi sur RTL que "le gouvernement s'opposerait à des amendements parlementaires sur la gestation pour autrui (GPA) et la procréation médicale assistée (PMA)" lors de l'examen du projet de loi sur la famille prévu en avril. "Je ne le crois pas", commente Christian Jacob qui estime que "la famille est attaquée de toute part" avec le gouvernement. Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale cite en exemple la loi sur le mariage pour tous. "On a même essayé de toucher à la loi Veil", insiste-t-il. "J'aurais pu être à la manifestation de dimanche", ajoute même Christian Jacob.

"Bonnet d'âne"

"Manuel Valls, le bonnet d'âne des ministres de l'Intérieur", s'insurge Christian Jacob qui insiste: "regardez ses chiffres de la délinquance! Et maintenant il fait l'amalgame entre la manifestation de dimanche et celle de la semaine dernière. C'est indigne".

L'opposition reproche à Manuel Valls un jugement "caricatural" sur les manifestations de dimanche. Le ministre de l'Intérieur avait fustigé dimanche "une fronde des anti" et l'émergence d'un "Tea Party à la française".

Hélène Favier