RMC

L'appel d'un prêtre pour ouvrir l'Eglise aux hommes mariés: "L'Eglise est au pied du mur"

Le père Daniel Duigou a publié une lettre ouverte au Pape François dans laquelle il appelle l’Eglise à s'ouvrir davantage aux hommes mariés. Selon lui, la fonction de prêtre ne nécessite pas le célibat.

Pour le père Daniel Duigou, il est urgent que l'Eglise se modernise. Invité ce mardi sur RMC, le prêtre de la paroisse expérimentale de Saint-Merri à Paris adresse une lettre ouverte au Pape François pour faire évoluer l'Eglise au sujet du célibat des prêtres.

"J'ai 70 ans, j'ai la moyenne d'âge des prêtres, ça veut dire que dans 5 ans, c'est la retraite. La moitié des prêtres en France, qui ne sont pas nombreux, auront complètement disparu. Comment on va faire? L'Eglise est au pied du mur", a-t-il expliqué face à Jean-Jacques Bourdin ce mardi.

"En théologie, il n'y a pas d'interdiction à être prêtre quand on est marié"

"Pourquoi garder le monopole du sacerdoce aux seuls prêtres? Nous sommes des baptisés, il faut revenir aux fondamentaux des premiers siècles de la chrétienté. Ce que l'on dit c'est que les baptisés sont rois, prêtres et prophètes. C'est à chacun d'entre nous de prendre en main cette responsabilité d'annoncer que quelque chose de nouveau est possible. (…) En théologie, il n'y a pas d'interdiction à être prêtre quand on est marié", a aussi expliqué Daniel Duigou.

Le prêtre estime d'ailleurs que le pape François "est en partie empêché de prendre cette décision": "Il y a un virage qui a été pris. Le pape François voit bien que la Curie [les organismes qui aident le pape dans sa gouvernance, ndlr] résiste. Il fait donc appel à l'opinion publique pour faire bouger la société-église".

P.B.