RMC

Les catholiques divisés sur la question migratoire: "On n'est pas si fermés que ça"

Un sondage Ifop montre que seuls 45% des catholiques se disent ouverts à l'accueil des migrants alors que le pape François a sermonné l'Europe et expliqué qu'il fallait ouvrir nos portes aux réfugiés.

Monseigneur Denis Jachiet, évêque auxiliaire de Paris et membre de la commission épiscopale pour les migrants était l’invité de Bourdin direct ce jeudi matin. Il a notamment réagi aux résultats d’un récent sondage montrant que les catholiques français étaient partagés sur la question de l’accueil des migrants. Seuls 45% d’entre eux se disent ouverts à leur accueil.

"C’est tout à fait révélateur. Cela montre qu’il y a des catholiques favorables à l’immigration et d’autres qui s’y opposent. Mais au milieu des différentes catégories qu’ont révélé ce sondage il y a des ambivalences. Même dans les catégories les plus fermées, il y a des chrétiens qui disent qu’ils ont fait des dons, des efforts. Le monde catholique n’est pas aussi fermé que ça."
-
- © -

Le pape est toutefois critique de l'Europe, menacée selon lui d'un "hiver démographique" si elle se ferme aux migrants, comme le nouveau ministre italien de l'Intérieur, le leader d'extrême droite Matteo Salvini, se montre enclin à le faire.

"Le pape il n’hésite pas, ça c’est clair. C’est inscrit dans l’Evangile. Celui qui se présente n’est à considérer comme un paria ou un ennemi mais d’abord à quelqu’un que l’on doit accueillir. Ce principe est intangible, il s’impose à tout le monde."
Bourdin direct