RMC

"Les volumes n’arrêtent pas de monter": le bioéthanol séduit face à l’envolée des prix des carburants

Alors que les prix des carburants ont encore atteint de nouveaux records en France, le bioéthanol a la cote. Dans "Apolline Matin" ce mardi sur RMC et RMC Story, Sylvain Demoures, secrétaire général du syndicat national des producteurs d’alcool agricole, a fait le point sur cette alternative à l’essence et au gazole, beaucoup moins chère.

Qui veut faire un plein à 30 euros au lieu de 70 euros ? De plus en plus d’automobilistes… En s’affichant à 0,76€ le litre en moyenne, le bioéthanol (E85), ou super-éthanol, a la cote dans les stations-services françaises. Sur les autres pompes, en sans-plomb 95 E10 (1,76€) ou gazole (1,7€), les records continuent d’être battus de semaine en semaine. "L’E85, c’est un euro de moins que le sans-plomb 95 E10, qui est la moins chère des trois essences et la plus consommée en France", souligne ce mardi dans "Apolline Matin", sur RMC et RMC Story, Sylvain Demoures, secrétaire général du syndicat national des producteurs d’alcool agricole. "Les volumes n’arrêtent pas de monter, ajoute-t-il à propos du bioéthanol. Au mois de janvier, ça représente 4,9% des essences. C’est 25% de plus que l’année dernière."

>> Tous les podcasts d'"Apolline Matin" sur RMC

"Plus de 150.000 véhicules avec un boitier E85"

Pour rouler au bioéthanol, fabriqué par fermentation alcoolique de la betterave par exemple, il faut néanmoins être bien équipé. "Il y a deux façons de consommer correctement le bioéthanol E85, explique Sylvain Demoures. La première, c’est d’acheter une voiture qui est d’origine. Une grande marque américaine propose six modèles et une marque anglaise qui a deux modèles. Et il y a la possibilité de faire installer un boîtier de conversion homologué, sur toute voiture essence qui date d’après 2001, avec quelques exceptions. C’est une solution très économique pour se convertir au super-éthanol en investissant une somme modeste, à peu près 1.000 euros. Il est amorti en moyenne en moins de deux ans."

Et les installations de boitier E85 sont également en forte hausse. "Il y a plus de 150.000 véhicules avec un boitier E85, avec 30.000 véhicules qui ont été équipés l’an dernier. On pense qu’il y en aura 40.000 cette année", estime le secrétaire général du syndicat national des producteurs d’alcool agricole. Quant aux stations qui distribuent du bioéthanol, elles se multiplient également. "On trouve le super-éthanol dans un tiers des stations françaises, assure Sylvain Demoures. Ça continue à augmenter. Et il suffit d’utiliser l’application "Mes stations E85" pour vous guider facilement." Direction le bon plan.

LP