RMC

Lutte contre le communautarisme: les clubs de sports de combat dans le collimateur du gouvernement

-

- - -

En 2019, le ministère des sports a mené 170 contrôles ciblés d'associations et de clubs, qui ont mené à la fermeture de 5 établissements. Parmi ces contrôles, 42 concernaient des clubs de sports de combat

Le président de la République est attendu ce mardi à Mulhouse pour commencer à présenter la stratégie gouvernementale de lutte contre le communautarisme et le "séparatisme". Il doit notamment rencontrer des associations sociales, culturelles, religieuses et sportives, accompagné de la Ministre des sports Roxana Maracineanu puisqu'une partie de la stratégie doit prendre en charge le communautarisme dans le sport. 

Et parmi les disciplines les plus touchées par ce phénomène, les sports de combats. Les auteurs des attentats de Toulouse, de Charlie Hebdo ou du 13-novembre à Paris, en pratiquaient tous un en club, lieu privilégié de recrutement, estiment les autorités. 

Jean Luc Rougé, président de la Fédération française de judo, est particulièrement vigilant face au phénomène: "Les signes de radicalisation apparaissent peu à peu. En premier c'est leur attitude par rapport à la gente féminine qui fréquente le club. Ils les ignorent, ne leur disent plus bonjour. Ensuite un petit groupe se forme. À chaque fois on a été alertés à temps et les présidents de club sont intervenus ainsi que les autorités départementales de la jeunesse et des sports", explique-t-il à RMC.

170 contrôles et 5 fermetures

En 2019, le ministère des sports a mené 170 contrôles ciblés d'associations et de clubs, qui ont mené à la fermeture de 5 établissements. Parmi ces contrôles, 42 concernaient des clubs de sports de combat. Et selon le sociologue Médéric Chapitaux, pratiquer ce type de sport peut devenir une forme d'entrainement: "Les groupes terroristes depuis une dizaine d'années communiquent sur l'importance d'aller se préparer dans des clubs de sport avant de les rejoindre", assure-t-il.

Pour lutter contre ce communautarisme, le ministère des Sports a pour l'instant mis en place 200 référents citoyenneté sur l'ensemble du territoire. Le pan du gouvernement présenté ce mardi devrait comporter 25 mesures développées autour de quatre axes.

Valentine Rault (avec Guillaume Dussourt)