RMC

Malgré les grèves, les commerçants de Rungis sont confiants: "Tout le monde aura à manger pour Noël!"

Tous les matins, 30.000 professionnels franchissent les portes du marché pour y travailler ou faire leurs achats.

Il s'agit de l'une des plus grosses journée de l'année: à Rungis, Noël, c'est sacré. Le marché international de Rungis approvisionne quelque 18 millions de consommateurs, distribue des produits frais venus de toutes les régions de France et du monde entier. 

Malgré la grève, les stocks sont suffisants, ils débordent même. Mais certains arrivent mieux à les écouler que d'autres. En cause: le trafic qui perturbe la distribution et décourage certains acheteurs. L'agitation annuelle reste d'actualité: tous les matins, 30.000 professionnels franchissent les portes du marché pour y travailler ou faire leurs achats.

Jérôme tente par exemple de négocier les prix. Réponse nette: "Oui, bien sûr, on va te les donner" s'entend-il répliquer. À quelques jours de Noël, ce boucher est venu spécialement de Savoie pour faire des provisions: "Beaucoup de volailles pour Noël: des chapons, des dindes... Tous les classiques".

Les commerçants se bousculent dans le labyrinthe du marché de Rungis. Étienne Couturier, grossiste en volailles, ne sait plus où donner de la tête: "C'est la plus grosse semaine de l'année, donc nous sommes très actifs. Nos journée commencent à minuit et se terminent à midi. En cette période, on voit à peu près entre 100 et 150 clients".

Quelques rayons plus loin, ça n'est pas la même ambiance... Frédéric Masse, producteur de foie gras, vend principalement ses produits aux restaurateurs. Mais cette année, ils ne sont pas au rendez-vous, à cause de la grève.

"A partir du moment où les restaurants sont vides, évidemment, nous, on ne fonctionne pas. On a vu une baisse de 10% et ce n'est pas normal. C'est surtout dramatique pour toute la filière" dénonce-t-il.

Étienne Couturier tient tout de même à rassurer les Français: "Que personne ne s'inquiète, tout le monde aura à manger à Noël". Les commerçants du marché de Rungis réalisent 30% de leur chiffre d'affaire annuel sur le seul mois de décembre.

Camille Schmitt avec Xavier Allain