RMC

Migrants: après les polémiques, l'Aquarius en route pour Marseille

L'Aquarius est en route pour Marseille où il effectuera une escale technique après le refus de Malte d'accueillir le navire qui vient en aide aux migrants en mer Méditerranée.

L’Aquarius en route pour Marseille. Le navire de l’ONG SOS Méditerranée est reparti de Valence en Espagne après le sauvetage de 630 migrants. Vide, il se dirige désormais vers la France pour faire une escale technique.

Une escale pour se réapprovisionner en eau, en nourriture, en carburant et renouveler les équipes. D’habitude, l’Aquarius effectue ce genre d’escale à Catane en Sicile, au plus proche de la Libye pour perdre le moins de temps possible et repartir en mission de sauvetage le plus rapidement.

Mais au vu de la situation, l’ONG SOS Méditerranée n’a pas souhaité accoster en Italie pour ne pas transformer cette escale en sujet de politique intérieure. L’hypothèse de Malte a été envisagée.

Macron a eu des mots durs pour l'ONG Lifeline

Mais le pays a refusé l’accès à ses eaux territoriales. Marseille est donc une solution de replis. Le navire devrait arriver d’ici 4 jours. Marine Le Pen suggérait dans un tweet posté hier soir de le confisquer. Elle considère l’ONG comme complice des passeurs et du trafic de migrants.

Un sommet européen doit se tenir à partir de demain pour donner un nouveau cadre à toutes ces opérations de sauvetage. Réunion à Bruxelles sur toute la question migratoire. Et notamment sur celle de ces bateaux qui interviennent au large de la Libye. Où doivent-ils accoster en Europe après les sauvetages ? Jusqu’où peuvent-ils se rendre pour porter secours ?

Mardi, Emmanuel Macron a eu des mots très durs envers l’ONG allemande Lifeline, l’équivalent d’SOS Méditerranée. Son navire n’aurait pas respecté les règles en portant secours à des migrants au large de la Libye alors que les garde-côtes libyens étaient eux aussi en train d’intervenir. Comportement inacceptable selon Emmanuel Macron.

Matthieu Rouault (avec J.A.)