RMC

Mohamed Salah aurait fait reculer l'islamophobie dans la région de Liverpool

D’après des chercheurs américains, l’islamophobie a décliné dans le Merseyside depuis que Mohamed Salah est un joueur de Liverpool.

Mohamed Salah est une icône sur... et en dehors du terrain. Véritable star de son équipe de Liverpool, le footballeur égyptien aurait un impact sur les actes islamophobes dans la région ce son club.

Mohamed Salah au centre d'une étude

Dans une étude baptisée "L'exposition à la célébrité peut-elle réduire les à priori? L'effet de Mohamed Salah sur les comportements et attitudes islamophobes", quatre chercheurs de l'université de Stanford aux Etats-Unis se sont notamment intéressés à l'évolution des crimes anti-musulmans à proximité de Liverpool depuis l'arrivée de l'international égyptien à l'été 2017.

Moins de messages haineux sur les réseaux sociaux

Selon ces chercheurs, une chute de 50% des messages islamophobes publiés par des fans de Liverpool sur Twitter serait à observer depuis l'été 2017. 

Avant cette date, quand des fans de Liverpool s'exprimaient sur les musulmans, 7,2% des messages étaient à caractère haineux. Le chiffre est tombé à 3,4%, soit une réduction de moitié. 

Mais surtout, les crimes haineux à caractère islamophobes sont en baisse de près de 20% dans le Merseyside, le comté de Liverpool. Des résultats qui seraient dus à une couverture médiatique accrue et positive des pratiques et rites musulmans pratiqués par Mohamed Salah. 

Charles Magnien avec Julien Vattaire