RMC

Primaire à gauche: "On a eu le Manuel qu'on connaît, punchy, droit dans ses bottes…"

De tous les candidats à la primaire de la gauche, c'est Manuel Valls qui a été le plus attaqué par ses concurrents dimanche soir, lors du second débat télévisé. L'occasion de démontrer sa pugnacité, s'enthousiasment ses soutiens, réunis pour l'occasion dans un bar de la capitale, où s'est rendue RMC.

Méthode Coué ou vrai sentiment? C'est un Manuel Valls très confiant qui a rejoint dimanche soir ses soutiens réunis pour l'occasion dans un bar du 11e arrondissement de Paris. Des soutiens requinqués par ce deuxième débat entre les candidats de la primaire de la gauche. "C'était un beau débat. Moi, ça me stimule pour continuer à convaincre les Français", s'est réjoui, tout sourire, l'ancien Premier ministre à son arrivée au milieu de ses soutiens.

Des soutiens, évidemment ravis de la prestation de leur champion. "On a le Manuel qu'on connait, qui est punchy, qui est présent, qui est droit dans ses bottes, on peut voir qui sera le prochain président".

"Ça montre sa pugnacité"

Un Manuel Valls qui a été largement attaqué par ses adversaires. Pardon, ses "concurrents". Pour l'une de ses porte-parole, Elise Fajélès, ces attaques ne le rendent que plus fort. "Manuel Valls a su être combatif, estime-t-elle sur RMC. Il a été attaqué, mais il a su répondre à chaque fois. Je pense au contraire que ça montre sa pugnacité et sa volonté de l'emporter".

Les téléspectateurs ont été moins convaincus, visiblement. Selon notre sondage Elabe pour RMC-BFMTV, ils ont préféré Arnaud Montebourg à Manuel Valls.

P. Gril avec J-B. Durand et Juliane Antoine