RMC

"A chaque fois que j’appelais, on me disait non": de plus en plus de Français en difficultés pour trouver un médecin traitant

Les médecins se disent déjà surchargés de travail et beaucoup refusent de prendre de nouveaux patients.

Près de 5,4 millions de Français ne disposaient pas de médecin traitant en 2019 a révélé jeudi le directeur général de l'Assurance maladie, Nicolas Revel, dans un entretien au magazine spécialisé Le Généraliste.

Une situation qui inquiète l'Assurance maladie puisqu'elle risque de s'aggraver avec les années. Ewa a 37 ans et a déménagé des Hauts-de-Seine à une petite commune du Val-d'Oise. Et cela fait à présent deux ans et demi qu'elle cherche activement un médecin traitant, sans succès.

"A chaque fois que j’appelais on me disait, ‘non on a trop de patients, on ne peut pas en prendre de nouveaux’. Il y avait vraiment un refus de patients et c’est arrivé pour plusieurs médecins autour de chez moi", explique-t-elle. 

Après avoir essayé quatre refus, Ewa se retrouve à consulter un nouveau médecin à chaque fois qu'elle est malade. "C’est vraiment une difficulté. Si je veux être suivi à long terme, effectivement, je n’ai plus de médecin. Et aussi quand je suis malade, je me préoccupe de chercher un médecin et je n’ai vraiment pas la tête à ça", confie Ewa. 

Une double peine pour les patients

Les associations de patients regrettent cette situation. Claude Rambaud est vice-présidente de France Assos Santé. Elle évoque la double peine que subissent ces patients. 

"Pourquoi c’est très embêtant? Déjà parce que le niveau de remboursement n’est pas le même. Donc c’est un problème économique, mais c’est aussi un problème pour eux pour avoir une prise en charge de qualité", affirme-t-elle. 

L'association s'inquiète aussi que la situation se détériore encore dans les années à venir avec de nombreux départs à la retraite chez les généralistes.

Mahauld Becker-Granier avec Guillaume Descours