RMC

Bien plus rapide et moins cher que le PCR: qu'est-ce que le test antigénique?

RMC
Dix fois moins cher que le test PCR et bien plus rapide, le test antigénique est disponible dès ce mercredi dans les hôpitaux d'Île-de-France.

Bientôt une solution pour mettre fin aux délais et à l’engorgement dans les laboratoires ? Des tests antigéniques pour détecter le Covid-19 doivent être déployés cette semaine, probablement dès ce mercredi dans les hôpitaux d'Île-de-France. Hélas reconnait le ministre de la Santé, le test antigénique est lui aussi réalisé avec un écouvillon que l'on glisse dans le nez. Pas très agréable donc, mais contrairement au test PCR où l'on va rechercher le matériel génétique du virus, avec ce nouveau test on détecte la présence de protéines virale.

Et là, l'opération est manuelle. Pas besoin de machine. Un simple tube ou une bandelette imprégnée d'un réactif suffit à dire si vous avez le Covid. Un peu comme un test de grossesse. "C’est un test qui va mettre 15 à 20 minutes pour donner les résultats contre 24 à 48 heures pour un PCR. C’est dix fois moins cher qu’un test PCR qui coûte 5 dollars pour l’instant aux États-Unis", explique à RMC le docteur Martin Blachier, médecin épidémiologiste et spécialiste de santé publique.

Des tests moins fiables

"Il ne faudra pas en faire en permanence pour n’importe quelle raison mais cela va aider pour accélérer la stratégie de dépistage. Cela pourrait être fait ailleurs qu’en laboratoire, cela pourrait être fait chez le médecin ou en pharmacie, il pourrait même être disponible en supermarché si c’était possible légalement", ajoute Martin Blachier.

Le résultat est donc connu en quelques dizaines de minutes. Mais le gros inconvénient, c'est qu'il est un peu moins fiable, et ne détecte le virus que lorsqu'il est fortement présent dans le corps. Autrement dit la proportion de faux négatifs risque d'être plus importante.

Aujourd'hui, plus d'un million de tests virologiques PCR sont réalisés chaque semaine soit plus de 140.000 par jour. L'idée est donc d'augmenter les capacités de tests en France et de les accélérer, notamment dans les aéroports.

Pierrick Bonno avec Guillaume Dussourt