RMC

"C'est quelqu'un qui n'a peur de rien": sur RMC, le journaliste Franz-Olivier Giesbert rend hommage à Bernard Tapie

L'ex-homme d'affaires, ministre, patron de presse, et bien sûr ancien président de l'Olympique de Marseille, s'est éteint hier matin à l'âge de 78 ans des suites d'un cancer.

“Benard Tapie, c’était un roman d’aventures”. Au lendemain de la mort de l’ancien président de l’Olympique de Marseille, les hommages continuent de pleuvoir. Sur RMC, ce lundi matin, c’est son ami l’écrivain et journaliste, Franz-Olivier Giesbert, a raconté comme l’homme d’affaire n’a jamais rien lâché même au plus dur de la maladie.

>> A LIRE AUSSI - Mort de Bernard Tapie: l’énorme émotion d'Eric Di Meco, en larmes sur RMC

"C’est quelqu’un qui n’a peur de strictement rien, qui prend toujours le maximum de risques. Et si ça ne marche pas, si vous ne jouez pas, il va vous mettre sur le bas-côté. Il y a une forme d’exigence et tout ça avec beaucoup d’humour”, confie-t-il.

Une longue souffrance

Pendant plus de 40 ans, il a pourtant vécu avec un double cancer. "Le cancer, c’est le match de ma vie" avait-il notamment lancé en 2017 peu après le diagnostic de son cancer de l'estomac qui a fini par s'étendre à l’œsophage.

"Il y avait la douleur et la souffrance, il a énormément souffert parce que pendant quatre ans, il a refusé de prendre des anti-douleurs”, rappelle Franz-Olivier Giesbert.

>> A LIRE AUSSI - "Allô Bernard": quand Bernard Tapie répondait aux auditeurs de RMC en direct

Une messe sera organisée mercredi à Paris pour rendre hommage à Bernard Tapie. Ses obsèques, elles, auront lieu vendredi à Marseille, à la cathédrale de la Major.

Guillaume Descours