RMC

Coronavirus: pourquoi Santé publique France ne juge pas la situation en Bretagne "alarmante"

Le taux de reproduction du virus est passé à 2,62, soit le plus haut dans le pays.

La situation sanitaire en Bretagne n'est "pas alarmante", la circulation du coronavirus y reste "faible" malgré une augmentation du taux de reproduction due à la découverte de plusieurs foyers épidémiques, a souligné vendredi Santé publique France. "La situation en Bretagne si elle n’est, à ce jour, pas alarmante, n’en fait pas moins l’objet d’une grande attention", souligne l'agence sanitaire

Le taux de reproduction du virus traduit sa contagiosité. Avec un taux à 2,62 en Bretagne, cela signifie qu’une personne porteuse du virus en contamine en moyenne 2,62 autres. Avec ce taux, la Bretagne affiche désormais le taux de reproduction le plus important en France. 

Appels à la vigilance

Selon l’organisme Santé publique France, ces chiffres ne sont pourtant pas alarmant car cette hausse peut s’expliquer par l’apparition de clusters qui conduisent à des dépistages massifs et qui font donc mécaniquement augmenter ce taux. 

Cela ne signifie pas pour autant que le virus circule davantage. L’agence sanitaire rappelle néanmoins à la plus grande vigilance en Bretagne et au respect strict des gestes barrière. 

Marie Regnier avec Guillaume Descours