RMC

Covid-19: "Restaurateurs cherchent cuisiniers pour bien déconfiner cet été"

-

- - -

Toujours fermés, les restaurants se préparent et recrutent déjà des saisonniers. Ils craignent de ne pas trouver de personnes disponibles au moment venu.

La réouverture des terrasses des restaurants est espérée pour la mi-mai mais rien n’est encore acté. Quoi qu’il en soit les gérants des restaurants n’ont pas le choix, il faut anticiper la reprise et commencer à recruter les saisonniers.

Promesse d’embauche pour certains, contrats pour d’autres... Les professionnels doivent se préparer pour la réouverture car l’offre de travail risque d’être plus importante que la demande.

A Benodet, dans le Finistère, dans son jardin, loin de son restaurants, Julien, téléphone en main, n’arrête pas. Il prépare d’ores et déjà la réouverture, et même sans visibilité, Julien doit dès aujourd’hui recruter et constituer son équipe. "Dans notre métier, on ne peut pas se permettre d’attendre", confirme-t-il.

Alors le gérant a pris les devants, il a repéré un chef cuisinier et lui propose un contrat de travail. Avec le risque de le payer pour rester à la maison.

"J'ai appelé ma comptable qui me dit que je peux me permettre d'embaucher, ce qui me permet de dormir tranquille et d'avoir une sécurité pour l'ouverture"

Car l’ouverture ne se fera pas sans certains postes clés, très recherchés dans le secteur selon Bruno Kerdal, président de l’UMIH du Morbihan.

"Les postes de chef de cuisine, mais aussi les postes de responsabilité en service. Mais également chez nous en Bretagne les postes de crêpiers ou chef-crêpiers. Il va falloir embaucher très vite quitte à prendre les salaires de mai à nos charges. Mais pour éviter de devoir se passer de salariés compétents."

Des saisonniers d’autant plus rares que certains ont préféré quitter le métier pour se réorienter.

Florian Chevalley et Azaïs Perronin (avec J.A.)