RMC

Crise sanitaire: les Restos du cœur assouplissent leurs barèmes

-

- - -

Partout en France, les distributions alimentaires ont repris dans les centres des Restos du cœur. La campagne estivale a commencé il y a 2 semaines, les critères pour en bénéficier ont été assouplis, pour tenir compte de la crise sanitaire.

Claudia, vient de récupérer son colis alimentaire. Nourrice en temps normal, cette maman, d'un petit garçon de 10 ans se retrouve sans revenu depuis le début du confinement. Le peu d'argent qu'elle a de côté, sert à payer le loyer et les charges: "On n'a pas besoin de mes services. J'avais un salaire de 1.500 euros. J'ai travaillé la moitié du mois de mars et rien ce mois-ci".

Les centres ouverts partout en France

Et comme en témoigne la file d'attente, ils sont nombreux comme Claudia, victime collatérale du coronavirus. Pour leur campagne estivale, les Restos du coeur ont donc alléger les conditions pour bénéficier d'une aide. Guilhem Tabarly, responsable de l'antenne du 18e arrondissement de Paris, explique:

"On a décidé d'élargir les barèmes pour que tout le monde soit servi. Ce n'est pas très agréable de venir attendre plus de 30 minutes dehors pour des colis alimentaires, donc on fait l'hypothèse que les gens qui viennent sont des gens qui en ont besoin".

Avec la crise sanitaire, l’association est entrée en fonctionnement d’aide humanitaire d’urgence. Les centres sont ouverts partout en France.

Capucine Bouillot