RMC

Critiqué depuis plusieurs semaines, le gouvernement va multiplier les tests rapides pour détecter les cas de Covid-19

Alors que la France peut réaliser actuellement 12.000 tests par jour, le gouvernement a décidé d'augmenter le nombre de tests rapides quotidiens.

La France va démultiplier ses capacités à réaliser des tests du Covid-19. Alors que le gouvernement est critiqué depuis plusieurs semaines par l'opposition et une partie de la communauté scientifique pour son manque d'organisation concernant la réalisation de ces tests, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé samedi que plusieurs dizaines de milliers de tests vont rapidement pouvoir être réalisés par jour.

Jusqu'à présent, la France avait choisi de dépister uniquement les cas les plus graves pour pallier au manque de matériel.

Pour les patients rien ne change, ces tests rapides sont fait par un simple prélèvement dans le nez ou la gorge, mais ils permettent d'avoir un résultat en 10 à 30 minutes contre 3 à 5 heures actuellement. 

Un objectif de 80.000 tests par jour

Alors que la France peut aujourd’hui réaliser 12.000 tests par jour, l’objectif est qu’elle puisse en effectuer 30.000 supplémentaires dans un peu plus d’une semaine et atteindre les 80.000 tests quotidien à la fin du mois d’avril. Tester plus de gens, plus rapidement, cela permettra de mieux identifier les malades pour limiter la circulation du virus à la fin du confinement et d'éviter ainsi une deuxième vague. 

Concernant les tests sérologiques, sanguins donc, ils n’existent pas encore, ils sont en phase d’expérimentation à précisé Olivier Véran. Ils permettront de détecter la présence d’anticorps et donc de savoir qui est guérir et immunisé contre la maladie.

Martin Juret avec Guillaume Descours