RMC

Faut-il fabriquer son gel hydroalcoolique soi-même?

Face à la pénurie de gel hydroalcoolique dans les pharmacies, on pourrait être tenté d'en fabriquer soi-même. Pas forcément une bonne idée selon le docteur Recchia, qui livre quand même quelques recommandations.

Plus de gels hydroalcooliques dans les rayons des commerces. Sur internet, des tutos proposent aux apprentis pharmaciens de fabriquer leur propre gel hydroalcoolique. Sur RMC, le professeur Recchia se dit plutôt "contre cette idée".

"La recette du gel, c'est du glycérol, de l'eau oxygénée et de l'alcool. Autrefois, les gels hydroalcooliques n'existaient pas, mais on se servait de dakin, d'alcool et de savon et l'efficacité était la même. Mais les citoyens normaux n'ont peut-être pas la possibilité d'acheter du glycérol et surtout ils n'ont pas appris à faire des dosages de manière minutieuse".

Rien ne remplace un lavage de mains minutieux

Pour Christian Recchia, rien ne remplace un lavage de mains très minutieux pendant une minute. Mais recommande une recette pour ceux qui ne pourraient pas se laver régulièrement les mains au savon et à l'eau:

"Si on n'a pas le choix, on peut utiliser un tiers d'alcool à 60°, un tiers d'eau oxygénée et un tiers de savon liquide. Le problème du savon liquide, c'est qu'il faut le rincer. Donc on peut le remplacer par du sérum physiologique ou par de l'eau. Avec ça, vous êtes dans l'innocuité absolue. Attention tout de même à ne pas trop l'utiliser. Ce n'est pas inoffensif. Il faut privilégier le savonnage des mains lorsque c'est possible".

P.B.