RMC

"Je n'ai pas de lit pour prendre en charge des malades du Covid-19": en Île-de-France, la situation à l'hôpital inquiète

La situation se tend dans les hôpitaux parisiens face à l'afflux de malades du Covid-19. Paris et la petite couronne pourraient être placés prochainement en zone d'alerte maximale comme la Guadeloupe et les Bouches-du-Rhône.

Pour déterminer le niveau d'alerte, 3 critères sont à observer : le taux d'incidence générale du virus, le taux d'incidence chez les personnes âgées, et la proportion de patients atteint du Covid-19 dans les services de réanimation. À Paris, désormais, les 3 critères dépassent le seuil d'alerte maximale. Et dans les hôpitaux, la situation se tend comme le constate dans son service Benjamin Davido, infectiologue à l'hôpital de Garches:

"J’ai refusé six patients atteints du Covid-19 hier parce que je n’ai pas les lits pour prendre en charge ces malades. On voit bien qu’on prend la même tangente que les autres grandes villes qui nous conduit inexorablement à se retrouver dans la même situation que Marseille", assure-t-il à RMC.

"Il faut commander dès maintenant un nombre important de respirateurs"

Il y a donc urgence à agir dès maintenant. C'est ce que recommande Philippe Juvin, chef du service des urgences à l'hôpital Georges Pompidou à Paris:

"Il faut commander dès maintenant un nombre important de respirateurs pour ne pas être limité. Il faut rapidement voir avec nos collègues européens quelles sont les équipes de réanimateurs disponibles car nous n’aurons pas de renforts venus de province, puisque le virus existe un peu partout à la différence du mois de mars", assure-t-il.

Pour lui, d'ici le 15 octobre, et si aucune mesure n'est prise dans la capitale, 50% des lits de réanimation pourrait être occupés par des patients Covid.

Aurélia Manoli et Marie Regnier (avec Guillaume Dussourt)