RMC

La crise sanitaire a aggravé la pauvreté en France, certains étudiants particulièrement touchés

La crise sanitaire a aggravé la pauvreté en France, le baromètre annuel du Secours populaire vient d'être publié. Certains étudiants notamment, du jour au lendemain, se sont retrouvés sans rien.

C'est la première fois que Valentina franchit la porte de cette permanence étudiante du secours populaire. Dans son cabas l'étudiante colombienne glisse pâtes, biscuits, jus d'orange: "C'est beaucoup d'aide alimentaire. On respire, on se dit que déjà pour ce mois-ci je vais arriver à tenir".

Selon le baromètre de la précarité dévoilé par le Secours Populaire ce mercredi, 45% des personnes accueillies pendant le confinement étaient inconnues de l'association. Avec la crise sanitaire, un français sur trois a subi une perte de revenus, une diminution de salaire importante dans 16% des cas.

"Depuis deux semaines, toutes les permanences sont complètes"

Avec son petit boulot dans un fast-food c'était déjà difficile pour Valentina de joindre les deux bouts, encore plus depuis le confinement, une période pendant laquelle son employeur l'a mis au chômage partiel: "J'ai vu mon salaire réduit à 80%. C'est quelque chose déjà alors que je gagne seulement 500 euros et qu'il était tombé à 400 euros. Et mon loyer est de 380 euros".

Et Valentina s'estime déjà chanceuse d'avoir pu retrouver son emploi. Car de nombreux étudiants sont touchés par la crise économique, constate Roxane, bénévole à la permanence: "Beaucoup d'étudiants qui n'ont pas pu trouver de boulot d'été se retrouvent au mois de septembre à avoir dépensé leurs économies. Depuis deux semaines, toutes les permanences sont complètes".

Et en plus des étudiants, le Secours populaire voit de nouveaux visages : des commerçants et des auto-entrepreneurs, touchés par la crise: "Nous avons des personnes qui sont artisans ou auto-entrepreneurs qui ont connu une baisse voir un arrêt total de leur activité", explique Sébastien Thollot, secrétaire général de la Fédération du Rhône du Secours Populaire.

Martin Cadoret (avec Guillaume Dussourt)