RMC

Les Palaos, bientôt le premier pays vacciné à 100% contre le Covid-19

L'archipel de l'océan Pacifique n'a enregistré aucun cas de coronavirus en 2020 grâce à des contrôles drastiques à l'entrée du territoire.

Si Israël est en tête en terme de vaccination, un premier pays pourrait bientôt être entièrement vacciné contre le Covid-19. On a bien compris que ce ne serait pas la France... Direction donc les Iles Palaos, en Océanie, dans l’océan Pacifique. Cet archipel est un tout petit pays, qui compte à peine 21.000 habitants.

Déjà l’un des derniers endroits de la planète préservé du Covid-19, le pays n'a enregistré aucun cas de coronavirus en 2020 grâce à des contrôles drastiques à l'entrée du territoire.

Et les Iles Palaos font tout rester "covid-free" en 2021: la campagne de vaccination a débuté dès le 2 janvier, avec 3000 doses de vaccin Moderna. La campagne de vaccination doit s’achever au mois de mai. Et les Îles Palaos seraient alors le premier état vacciné du monde.

Et plus près de chez nous, où en sommes-nous?

Accablé de critiques, le gouvernement français tente - toujours - de reprendre la main sur la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France, confrontée à la crainte d'un rebond de l'épidémie. 12.500 vaccinations ont été réalisées ce mercredi, contre 5.000 mardi en fin d'après-midi, selon le cabinet du ministre de la Santé Olivier Véran.

Et une quinzaine de personnalités du monde médical ont été vaccinées au centre hospitalier d'Aulnay-sous-Bois (Seine Saint-Denis), dont les médiatiques Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse, ainsi que le Pr Axel Kahn, à la tête de la Ligue nationale contre le cancer. Le Premier ministre Jean Castex a promis qu'il s'exprimerait "longuement" sur ce dossier jeudi lors de sa conférence de presse avec Olivier Véran, prévue à 18h.

>> A LIRE AUSSI - Couvre-feu à 18 heures élargi, vaccins... Ce que Jean Castex pourrait annoncer ce jeudi

Depuis mercredi, un deuxième vaccin, celui du laboratoire américain Moderna, a été autorisé par Bruxelles qui donne ainsi une impulsion aux campagnes de vaccination contre le Covid-19 en Europe. 

Avec le vaccin Moderna, le deuxième désormais autorisé dans l'UE, nous aurons 160 millions de doses supplémentaires", après les 300 millions de doses déjà commandées auprès de Pfizer-BioNTech, s'est félicitée la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Les premières livraisons de ce vaccin dans l'UE devraient commencer la semaine prochaine, selon l'entreprise américaine de biotechnologie. Et donner une nouvelle impulsion aux campagnes de vaccination sur le continent où les critiques montent face à la lenteur du processus, en retard par rapport aux Etats-Unis, au Royaume-Uni ou Israël.

Charles Magnien