RMC

"Objectif Terre": avec la peur du coronavirus, les demandes d'euthanasie d'animaux domestiques explosent

Le coronavirus attise toutes les inquiétudes, des inquiétudes parfois complètement folles. Une conséquence de ces peurs: les demandes d’euthanasie sur les animaux de compagnie explosent.

Ça paraît hallucinant et pourtant... en Australie notamment, les vétérinaires reçoivent de plus en plus de demandes d’euthanasie. Des demandes, qui concernent des animaux qui vont très bien, aucun signe de maladie, mais les propriétaires ont juste peur d’attraper le coronavirus à cause de leur chien ou de leur chat.

En Chine, les abandons se multiplient et tous les refuges sont pleins. On a pu voir aussi ces images insolites de chiens ou de chats portant des masques. Tout est parti d’un fait: un chien à Hong Kong testé faiblement positif au coronavirus.

L’histoire fait le tour du monde, et affole les propriétaires d’animaux de compagnie. Sauf qu’en réalité, la propriétaire du chien était atteinte du Covid19. Il a suffi que le chien lui fasse un câlin pour que le virus se retrouve sur lui, comme on retrouverait des traces du virus sur un lavabo par exemple. Le chien pour autant n’a pas développé le moindre symptôme et ce n’est pas lui qui a transmis le virus.

Est-ce qu’un animal de compagnie peut transmettre le virus à l’homme?

On va être très clair: aujourd’hui il n’existe aucun cas de transmission entre un animal de compagnie et l’homme. Les scientifiques chinois ont fait beaucoup de recherches sur le sujet. Le chien peut être porteur du betacoronavirus, un virus de la même famille que celui des humains, mais jusqu’à preuve du contraire, il ne peut pas le transmettre.

Pour les chats, c’est encore plus simple, leurs virus ne sont pas les mêmes. Ils ne peuvent pas être atteint par le Covid19 et ne peuvent donc pas être un vecteur de transmission. De manière générale, c’est compliqué pour un virus de passer d’une espèce à l’autre.

Alors oui, à priori l’épidémie est partie d’un animal, mais un animal sauvage, qui a été mangé, le tout, dans des conditions sanitaires sans doute très limite. Vous êtes donc totalement tranquilles avec votre animal de compagnie.

Géraldine de Mori