RMC

Opposition à la vaccination et au pass sanitaire: Emmanuel Macron contre-attaque sur Tik Tok et Instagram

Dans une vidéo publiée sur les populaires réseaux sociaux TikTok et Instagram, le président de la République a appelé les jeunes à se vacciner.

Convaincre les réticents au vaccin, sur TikTok et Instagram. Emmanuel Macron a lancé lundi une séquence de questions/réponses sur les réseaux sociaux, pour tenter de persuader les plus jeunes de se vacciner: "Certains d'entre vous entendent de fausses rumeurs, parfois n'importe quoi, il faut bien le dire. Alors j'ai décidé de répondre directement à vos questions", explique le chef de l'Etat dans une vidéo tout en invitant la jeunesse à échanger avec lui sur les craintes, les doutes, autour de la vaccination.

L'objectif est double pour l'exécutif. D'abord continuer la pédagogie, notamment auprès des plus jeunes. C'est la tranche d'âge la moins vaccinée, et qui peut être plus durement touchée par le variant delta. Et le succès est au rendez-vous. En moins de 24h, la vidéo du président de la République a été visionnée plus de 2,2 millions de fois sur Instagram et plus de 7 millions de fois sur TikTok.

>> A LIRE AUSSI - Quand les célibataires mettent à jour leur statut vaccinal sur les applis de rencontre

Une réponse aux manifestations contre le pass sanitaire

Mais l'intervention du président de la République vise aussi à rythmer les prochains jours, avec des réponses publiées régulièrement toute la semaine, explique à RMC son entourage. Une tentative de répondre aux opposants au pass sanitaire et stopper la progression du mouvement.

Les 200.000 manifestants du week-end dernier n'inquiète pas encore au sein de la majorité. "Mais on est vigilants", glisse un porte-parole de La République En Marche. Tout le monde ne sera pas convaincu, il l'admet. "Mais la plupart des indécis veulent être convaincus, il faut continuer la pédagogie" ajoute ce député. L'enjeu selon lui, faire accepter le pass sanitaire par le plus grand nombre afin d'éviter d'en arriver à la vaccination obligatoire.

Au 2 août, le ministère des Solidarités et de la Santé recensait 42.895.720 de personnes ayant reçu une 1ère injection de vaccin et 35.738.643 personnes bénéficiant d'un schéma vaccinal complet.

>> A LIRE AUSSI - "Je me disais que j'avais mérité ma liberté": doublement vacciné, il a tout de même été contaminé

Romain Cluzel (avec Guillaume Dussourt)