RMC

Salmonelle: Lactalis n'aurait pas respecté la réglementation selon l'association Foodwatch

L'ONG a porté plainte contre l'industriel, mais aussi contre les distributeurs, le laboratoire et les autorités publiques. Cinq familles de victimes se sont jointes à cette action en justice.

Lactalis n'aurait pas respecté la réglementation lors du scandale de la contamination à la salmonelle, selon Foodwatch. L'ONG porte plainte aujourd'hui contre l'industriel, mais aussi contre les distributeurs, le laboratoire et les autorités publiques. Cinq familles de victimes se sont jointes à cette action en justice. 

Foodwatch estime que Lactalis aurait dû arrêter sa production de lait en poudre et informer les autorités dès la détection de salmonelle dans l'usine, en août et en novembre. Elle espère que la justice ira dans son sens. Les responsables visés encourent plusieurs années de prison. 

12 infractions relevées

Plusieurs familles de victimes ont déjà porté plainte contre Lactalis. Une enquête préliminaire a été ouverte fin décembre. Mais l'initiative de Foodwatch va plus loin, puisqu'elle s'appuie sur un dossier de plusieurs dizaines de pages, pointant du doigt tous les acteurs du dossier. Douze infractions ont été relevées. 

Selon le directeur général de l'alimentation, Patrick Dehaumont, Lactalis n'a pas signalé des contaminations à la salmonelle aux autorités. Lors d'une audition au Sénat, mardi, il a indiqué "qu'il y a un décalage entre les éléments donnés au niveau de l'inspection et ce que l'on a pu récupérer comme autocontrôles suite à la crise".

Victor Joanin et X.A