RMC

Un serpent vivant, un enfant de 2 ans et sa mère débarqués d'un avion... le port du masque nous réserve parfois de drôles de surprises

Le port du masque, qui se généralise un peu partout dans le monde, donne lieu à des scènes insolites ou désolantes, voire les deux à la fois.

Exemple avec cette habitant de Manchester, prise en photo à bord d’un bus avec un serpent en guise masque. Un serpent bien vivant, enroulé autour de son cou et de sa bouche. La photo a évidemment fait du bruit en Angleterre, où les autorités ont très officiellement précisé que la peau de serpent ne pouvait faire office de masque, surtout si le serpent est toujours vivant.

Aux Etats Unis, un enfant débarqué de l’avion pour avoir enlevé son masque

L’histoire a eu lieu à bord d’un vol de la compagnie SouthWest Airlines. Une mère et son fils de 2 ans ont été débarqués avant le décollage car l’enfant a retiré son masque pour manger. Or, la compagnie impose le port du masque dès 2 ans. L’équipage zélé a donc fait descendre la mère et son enfant. Face au tollé provoqué, la compagnie s’est excusée et a remboursé la passagère.

En Grèce, la distribution de masques aux enfants est un fiasco

En cause: la taille de ces masques. Des centaines de milliers de masques XXL ont été distribués dans les écoles grecques. Des masques 2 fois plus grands qu’un masque chirurgical. Résultat, les élèves grecs ont inondé les réseaux sociaux de selfies sur lesquels leurs masques recouvrent l’intégralité de leur visage, du front au menton. Le gouvernement grec évoque "un malentendu".

Charles Magnien