RMC

Vaccination obligatoire contre le Covid-19: quelles sont les professions concernées?

Infirmières (illustration)

Infirmières (illustration) - FRED DUFOUR / AFP

Cette obligation, qui fait débat depuis des semaines, va être élargie à d'autres professionnels au contact avec des personnes fragiles.

Cette fois, c'est dit. Emmanuel Macron a annoncé lundi la vaccination obligatoire pour les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, cliniques, Ehpad et maisons de retraite, ainsi que pour les professionnels et bénévoles auprès des personnes âgées, y compris à domicile, confirmant nos informations RMC.

Les personnes concernées "auront jusqu'au 15 septembre pour se faire vacciner" et après cette date seront mis en oeuvre "des contrôles et des sanctions", a-t-il ajouté dans une allocution à la télévision. 

Les soignants non vaccinés au 15 septembre "ne pourront plus travailler et ne seront plus payés" a ainsi précisé ce lundi soir, Olivier Véran, le ministre de la Santé.

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: "Dans mon service, 40% du personnel infirmier a donné sa démission", confie le chef de la réanimation à l'hôpital Lariboisière

Vaccination obligatoire contre le Covid-19: quelles sont les professions concernées?
Vaccination obligatoire contre le Covid-19: quelles sont les professions concernées? © RMC

Cette obligation, qui fait débat depuis des semaines, va donc être élargie à d'autres professionnels au contact avec des personnes fragiles. 

Si une liste précise n'a pas encore dévoilée, on peut toutefois établir une première sélection: 

personnels soignants des hôpitaux,
personnels non soignants des hôpitaux,
personnels soignants des cliniques,
personnels non soignants des cliniques,
les aides-soignants,
personnels soignants des Ehpad et des maisons de retraite, 
professionnels et bénévoles travaillant auprès des personnes âgées, 
aides à domiciles,
bénévoles d'associations comme la Croix-Rouge,
les pompiers,
les services de santé au travail,
les transports sanitaires comme les ambulanciers.

Tard, lundi soir, le ministère de l'Intérieur a indiqué que les gendarmes et les policiers ne sont pas concernés par cette mesure.

Pas de vaccin obligatoire, mais presque...

Toutefois, il y a aussi tous ceux qui travaillent dans les lieux où le pass sanitaire sera étendu. Et qui devront donc être vaccinés ou se faire faire des tests PCR réguliers.

Et là encore, ça va concerner beaucoup de monde: tous ceux qui travaillent dans les lieux de loisirs et de culture, comme les cinémas par exemple. Sans oublier les cafés, les restaurants, les centres commerciaux, mais aussi les trains, les avions évidemment, les bus pour les voyages longue distance.

Toutes les personnes qui se travaillent dans ces lieux ou ces moyens de transport devront présenter leur "pass sanitaire".

Concrètement, ça va obliger beaucoup d'autres professions, très nombreuses à se faire vacciner, tels que les conducteurs de trains, les chauffeurs de car, les vendeurs des centres commerciaux, les vigiles, les caissiers des cinémas, le personnel des restaurants...

"20.000 rendez-vous"

Résultat immédiat: quelques minutes après la fin de l'allocution, le site Doctolib a tweeté que "20.000 rendez-vous" de vaccination étaient pris "toutes les minutes".

Plus tôt dans la journée, Doctolib avait annoncé que 212.000 personnes avaient pris rendez-vous pour une première injection ce week-end, déjà "un record" depuis un mois et "jusqu'à 40% de plus que les weekends précédents".

Xavier Allain