RMC

Carburant: le gouvernement prolonge sa ristourne, "des mesurettes de circonstance" selon Périco Légasse

Englué dans la pénurie de carburant sur fond de conflit social, le gouvernement tente de calmer la colère et la lassitude des Français, alors que la CGT et TotalEnergies ne parviennent toujours pas à se mettre d'accord.

Alors que les stations-servicce semblent se tarir, le gouvernement dégaine tous azimuts. La Première ministre Elisabeth Borne a annoncé dimanche la prolongation jusqu'au 15 novembre de la ristourne à la pompe chez TotalEnergies.

"C'est dérisoire. On dirait un gouvernement qui ne sait plus quoi faire et invente des mesurettes de circonstance pour repousser l'échéance, c'est la poussière sous le tapis", estime Périco Légasse ce lundi sur le plateau d'Estelle Midi. "Et c'est la charrue avant les bœufs", ajoute-t-il sur RMC et RMC Story alors qu'il y a toujours de fortes pénuries d'essence.

"Ce n'est pas de la poudre aux yeux, c'est toujours bon à prendre", juge a contrario Emma Dancourt qui pense que la mesure va être perpétuée, accusant les pays producteurs de pétrole d'organiser la pénurie. "Je pense que tous les 15 jours, on va nous ajouter 15 jours ou un mois d'aide", prédit-elle.

"Monstrueux de cynisme"

Et à défaut d'essence pour les véhicules thermiques, le gouvernement en profite pour donner un coup de pouce à l'électrique. L'exécutif veut proposer dès l'année prochaine un leasing automobile, une location longue durée, à 100 euros par mois pour une voiture électrique. Et ce n'est pas tout, le président de la République a annoncé ce lundi dans Les Echos qu'il souhaitait porter le bonus pour l'achat d'une voiture électrique de 6.000 à 7.000 euros.

"C'est extraordinaire, on va donner 1000 euros pour des voitures dont le prix est inaccessible aux catégories sociales visées", ironise Périco Légasse. "C'est monstrueux de cynisme", ajoute-t-il.

La France a pour objectif de produire 1 million de véhicules électriques en 2027, 2 millions en 2030 et veut voir rouler 100% de véhicules électriques d'ici 2035. Un vaste programme.

G.D.