RMC

Le pass Navigo devrait passer à 90 euros en 2023

D'après Le Parisien, le pass Navigo, abonnement aux transports en commun franciliens, devrait passer à 90 euros en 2023.

Une mauvaise nouvelle qui se profile pour les utilisateurs des transports en commun franciliens. D'après le journal Le Parisien, le pass Navigo devrait passer à 90 euros en 2023. L'augmentation du versement mobilités, contribution des entreprises de plus de onze salariés en région Île-de-France, a été retoquée par la majorité sénatoriale de droite.

Les 180 millions d'euros supplémentaires étaient demandés par la présidente LR de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, pour limiter la hausse du pass transports à 80 euros. Avec ce refus du Sénat, le scénario vers une augmentation à 90 euros du pass se profile, soit 14,80 euros d'augmentation par rapport à aujourd'hui (le pass est à 75,2 euros par mois en novembre 2022).

>> Suivez RMC sur Google pour retrouver les dernières actualités

Décision en décembre

Mardi, Valérie Pécresse avait réclamé cette revalorisation et une "aide financière de l'État" pour "maintenir l'équilibre à l'identique" du financement des transports parisiens. Aujourd'hui, les transports sont financés à 12% par les collectivités locales, par les voyageurs à 38% via le prix des billets et du pass Navigo et par les entreprises à 50%.

Avec ce camouflet venu de son propre camp, Valérie Pécresse devra entériner cette augmentation lors du conseil d'administration d'Île-de-France Mobilités, en décembre prochain. Du côté des associations de voyageurs, cette nouvelle est mal accueillie. "Plus de trains", la Sadur ou CourB demandent notamment le retour à l'offre de transports pré-Covid et une "amélioration du service" avant une augmentation des tarifs.

Cette augmentation vient aussi dans un contexte social tendu chez plusieurs opérateurs de transports, notamment la RATP, où les arrêts maladies et les démissions fleurissent, ce qui a des conséquences sur l'offre de transports.

https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez Journaliste RMC