RMC

Pour Noël, il s'achète le 4X4 d'un dictateur

Un véhicule 4X4 fabriqué en Roumanie et ayant appartenu à Nicolae Ceausescu a été vendu aux enchères vendredi pour 40.000 euros, 30 ans après la chute de l'ancien dictateur communiste, a annoncé l'administration fiscale, sans dévoiler le nom de l'acquéreur.

Un véhicule 4X4 fabriqué en Roumanie et ayant appartenu à Nicolae Ceausescu a été vendu aux enchères vendredi pour 40.000 euros, 30 ans après la chute de l'ancien dictateur communiste, a annoncé l'administration fiscale, sans dévoiler le nom de l'acquéreur. - RMC

30 ans après la chute de l'ancien dictateur communiste, le véhicule a été vendu pour 40.000 euros.

Un véhicule 4X4 fabriqué en Roumanie et ayant appartenu à Nicolae Ceausescu a été vendu aux enchères vendredi pour 40.000 euros, 30 ans après la chute de l'ancien dictateur communiste, a annoncé l'administration fiscale, sans dévoiler le nom de l'acquéreur.

C'est à bord de ce véhicule gris bleu doté d'un toit ouvrant que Ceausescu et l'ex-président de l'URSS Mikhaïl Gorbatchev avaient salué la foule massée le long des principales artères de Bucarest lors de la visite de ce dernier en Roumanie en 1987.

Ce 4X4 construit en 1977 par l'usine ARO de Campulung Muscel (170 km au nord de Bucarest) et ayant 72.453 km au compteur a été acquis pour près de 40.000 euros, soit le double de sa mise à prix. 

Seuls quatre véhicules de ce type ont été produits par l'usine roumaine, tous destinés à Ceausescu et aux agents de sécurité qui l'accompagnaient lors de ses déplacements, selon les médias locaux. L'usine a fait faillite dans les années 2000.

Cet ARO avait été une première fois vendu aux enchères en 2002, en même temps que les trois autres. Il avait cependant été confisqué par le fisc quelques années plus tard, son acquéreur, un richissime homme d'affaires, ayant été condamné à de la prison ferme pour fraude.

De nombreux biens ayant appartenu à Nicolae Ceausescu et à son épouse Elena, dont de somptueux cadeaux reçus de la part de chefs d'Etat, ont été vendus ces 20 dernières années. Lors de sa cinquième mise aux enchères de biens du "Conducator", la maison Artmark avait proposé en janvier 2018 des vêtements, des photos ou encore des tapis au visage du "Fils bien-aimé de la nation", offerts à ce dernier à l'occasion de son anniversaire.

Selon les commissaires-priseurs, ces objets suscitent toujours un fort intérêt parmi les nostalgiques du régime ainsi que parmi les collectionneurs.

La Roumanie commémore cette semaine les trente ans du soulèvement anticommuniste qui avait renversé le régime de Ceausescu (1974-1989), dictateur entouré d'un intense culte de la personnalité. Le 25 décembre, il fut exécuté par balles, à l'âge de 71 ans, aux côtés de son épouse et à l'issue d'un procès sommaire.

La rédaction de RMC (avec AFP)