RMC

Pourquoi les prix des carburants ont fortement augmenté la semaine dernière

Après la fin des ristournes à la pompe, les prix des carburants ont fortement augmenté la semaine dernière en France. Les explications d’Emmanuel Lechypre sur RMC.

Les prix des carburants routiers ont fortement augmenté en France la semaine dernière, selon des chiffres publiés ce lundi par le gouvernement.

Dans les stations-service françaises, le sans plomb 95-E10 était en hausse de 19,23 centimes, vendu à un prix moyen national de 1,8346 euro le litre.

L'essence sans plomb 95 a augmenté pour sa part de 17,28 centimes, affichée à la pompe à 1,8516 euro le litre en moyenne.

Le gazole s'est vendu au prix moyen de 1,8994 euro le litre, soit 13,29 centimes de plus que la semaine précédente, selon des chiffres du ministère de la Transition énergétique arrêtés vendredi et publiés lundi.

La fin des approvisionnements russes

Comment expliquer cette hausse? Il y a la fin des ristournes. 12.000 stations avaient environ -10 centimes, dont un tiers de stations Total qui étaient à -20 centimes. Ça explique environ 12-13 centimes de la hausse. Et donc pas la totalité. Mais on ne peut pas incriminer les prix du pétrole, qui baissent.

L’autre explication, c’est que tous les importateurs de carburants, et quels que soient les carburants, ont désormais obligation de s’approvisionner hors essence russe et hors gazole russe. Le gazole russe, c’était 25% des approvisionnements.

On est dans une période où il faut trouver de nouvelles sources d’approvisionnement. Et pour le moment, elles proposent des prix plus élevés. Et ce n’est que le début de cette augmentation des prix d’achat.

Emmanuel Lechypre