RMC

SNCF et RATP: CGT-Cheminots et Sud-Rail appellent à la grève mardi 18 octobre

(illustration)

(illustration) - Bertrand GUAY © 2019 AFP

Une grève se dessine mardi dans les transports locaux et nationaux.

Vers une grève massive mardi prochain? La CGT-Cheminots, premier syndicat représentatif à la SNCF, a appelé à la grève le mardi 18 octobre, jour choisi par la CGT pour organiser une journée de grève nationale afin de demander des hausses de salaires et protester contre les réquisitions dans le secteur de l'énergie.

"Nous demandons aux syndicats d'organiser des assemblées générales de site le 18 et nous ne nous interdisons aucun scénario pour la conduite de l'action", a indiqué jeudi à l'AFP le secrétaire général de la CGT-Cheminots, Laurent Brun.

Même chose du côté de Sud-Rail, qui appelle les cheminots à organiser des assemblées générales mardi pour décider de la suite du mouvement. Le syndicat demande "une augmentation des salaires à la SNCF", s'oppose à la réquisition par le gouvernement des grévistes de TotalEnergies et Esso-ExxonMobil, et appelle à "l'élargissement de la mobilisation sur les salaires et le pouvoir d'achat".

"Les cheminots veulent agir à nouveau sur les salaires, dénoncer la répression et l'attaque contre le droit de grève", a indiqué la CGT-Cheminots dans un communiqué. Le 6 juillet, la direction de la SNCF avait déjà octroyé une augmentation moyenne de 3,7% pour les petits salaires et 2,2% pour les cadres à l'issue d'une journée de grève qui avait perturbé les départs en vacances d'été.

RTL annonce de son côté que la CGT-RATP va également appeler à la grève ce même mardi. Et les chauffeurs routiers pourraient également se joindre au mouvement.

Avec AFP