RMC

Transports publics paralysés, manifestations, autoroutes bloquées: à quoi faut-il s'attendre ce week-end?

3e jour de perturbations ce samedi en France du fait de la grève contre le projet du gouvernement de réforme des retraites. Côté transports, la SNCF et la RATP n'attendent pas d'amélioration notable ce week-end ni lundi sur leurs réseaux.

A l'origine de la colère: le "système universel" de retraite censé remplacer à partir de 2025 les 42 régimes de retraites existants (général, des fonctionnaires, privés, spéciaux, autonomes, complémentaires). L'exécutif promet un dispositif "plus juste", quand les opposants redoutent une "précarisation" des retraités.

Du perron de Matignon, Edouard Philippe a promis qu'il livrerait mercredi, dans l'enceinte du Conseil économique, social et environnemental (Cese) cher aux partenaires sociaux, "l'intégralité du projet du gouvernement". Mais en attendant, la France continue à tourner au ralenti avec les nombreuses perturbations prévues dans différents secteurs ce week-end.

Grève des transports publics

Pour ce week-end en ce qui concerne le TGV, la SNCF concentre ses effectifs pour faire partir des trains essentiellement ce samedi matin, puis dimanche soir pour les retours. Il y aura par exemple deux allers-retours Paris-Marseille ce samedi et dimanche, ou encore 4 allers-retours Paris Lyon. Pour les TER, ce sera un train sur 10 seulement ce samedi, deux sur 10 dimanche avec 15% seulement du trafic assuré sur le réseau Transilien.

Pour les Parisiens, la RATP a aussi donné ses prévisions, ce sera quasi identique à ces deux derniers jours: 9 lignes de métro totalement fermée ce samedi, quelques rames circuleront uniquement entre 13 heures et 18 herures sur 5 autres lignes. Et il ne faut pas s'attendre de réelles améliorations sur les rails, le patron du Transilien demande aux usagers de ne pas venir prendre le train, pour des raisons de sécurité.

Côté aviation, la journée devrait être plus calme: seuls des retards et perturbations sont à prévoir, selon des prévisions de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC).

"Acte 56 des gilets jaunes"

Au niveau des défilés prévus ce samedi, samedi après-midi, la manifestation contre le chômage et la précarité, organisée chaque premier samedi de décembre, pourrait avoir une tonalité particulière, en résonance avec la mobilisation sur les retraites.

Des "gilets jaunes", qui ont apporté leur soutien à la contestation, doivent également défiler à Paris pour leur "Acte 56". Certaines régions ne devraient d'ailleurs pas non plus être épargnées par les manifestations de "gilets jaunes", notamment Strasbourg ou encore Amiens.

Blocages des transporteurs

Enfin l’Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE) a annoncé 15 opérations de blocages, des barrages filtrants et des opérations escargot ce samedi contre la hausse du prix du gazole non routier.

Thomas Chupin (avec C.P.)