RMC

Un conducteur non-gréviste de la RATP pris à partie: une vidéo fait le tour des réseaux sociaux

C'est une vidéo qui fait le tour du web: un conducteur de tramway non-gréviste a été violemment pris à partie par un groupe d’individus, alors qu’il était en service, dans les Hauts-de-Seine.

La grève donne lieu à des échanges tendus en région parisienne: un conducteur de tramway non-gréviste a été violemment pris à partie par un groupe d’individus, alors qu’il était en service. L’incident remonte à vendredi dernier à La Garenne-Colombes, dans les Hauts-de-Seine.

Il est tôt: il fait encore nuit comme le montre des images de la vidéo partagée des centaines de fois sur les réseaux sociaux. On y voit le tramway à l’arrêt bloqué par des poubelles et des objets sur la voie. Le conducteur descend de la rame pour les enlever sous les sifflets et les insultes par un groupe d’individus.

Sur le reste de la vidéo, le machiniste est intimidé: "T’as pas honte?", "On va te boxer" entend-on. Pris à partie verbalement, mais pas physiquement… par des individus qui seraient des salariés grévistes selon Le Parisien.

Impossible de dire combien ils sont exactement. Certains font également des références graveleuses à Emmanuel Macron. Le conducteur, lui, ne bronche pas. Une personne vient finalement l’aider à dégager la voie… sous les sifflets également.

"J’ai demandé à la RATP de porter plainte"

Interrogé sur cette vidéo, Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d'Etat aux transports, a dénoncé un acte inacceptable et demande à la RATP de porter plainte.

"Le droit de grève, évidemment il est respectable, constitutionnel et garanti en France mais nul gréviste ne peut empêcher quelqu’un qui a décidé de ne pas faire grève d’entraver son travail. Cette vidéo, elle est intolérable. J’ai demandé à la RATP de porter plainte contre ces agissements qui ne doivent pas être tolérés en démocratie".
Quentin Vinet