RMC

Vers la généralisation du "chèque carburant" de 20€ par mois?

Face à la grogne des Français, Emmanuel Macron a annoncé que l’aide au transport mise en place dans les Hauts-de-France serait généralisée "sur tout le territoire" et prise comme exemple. Le principe est simple : le conseil régional verse 20€ par mois à ceux qui travaillent à plus de 30km de chez eux.

2000 km par mois. Éloïse Bootz, sage-femme, habite Lille mais travaille à Dunkerque: elle parcourt donc chaque jour 160 km.

"Avec des horaires décalés, les horaires des transports en commun ne sont pas compatibles" confie-t-elle sur RMC. Un rythme de vie tel, qu'elle n’a pas d’autre choix que de prendre sa voiture, avec un budget carburant conséquent de 200 euros mensuels.

C’est là que la région Hauts-de-France lui vient en aide avec une aide au transport: un "chèque carburant" de 20 euros pour ceux qui travaillent à plus de 30 km de leur domicile, qui n'ont pas accès aux transports en commun et gagner moins de deux fois le SMIC par mois. "20 euros par mois, ça représente 240 euros par an! C'est quand même une somme conséquente" se réjouit la jeune femme. 

Emmanuel Macron souhaite s’inspirer de ce dispositif qui existe déjà depuis 3 ans pour l’étendre à d’autres régions. Le chef de l’Etat a précisé également que ces aides seront défiscalisés. "La région donnait de l'argent aux gens: 240 euros par an. Et l'Etat, derrière, reprenait de l'argent sur cette somme en terme d'impôt. C'est quand même incroyable" explique Franck Dhersin, vice-président des Hauts-de-France.

Pour l’instant, 43.000 salariés nordistes perçoivent cette aide. Un chiffre qui pourrait exploser, la région s’y prépare, compte-tenu de la flambée des prix à la pompe 

Lionel Top avec XA