RMC

Voies sur berges à Paris: Bruno Julliard confirme que les voitures n'y reviendront pas

Le premier adjoint à la mairie de Paris, Bruno Julliard, a confirmé ce jeudi dans Bourdin Direct que les voies sur berges ne seront pas rouvertes à la circulation automobile, malgré l'annulation de l'arrêté par le tribunal administratif, la veille. "Nous prendrons un nouvel arrêté", promet-il sur RMC.

Invité ce jeudi de Bourdin Direct, Bruno Julliard, premier adjoint à la mairie de Paris a confirmé que les voitures ne devraient pas pouvoir emprunter de nouveau les voies sur berges à Paris, malgré l'annulation par le tribunal administratif de la délibération et de l'arrêté actant la fermeture à la circulation automobile. "Nous contestons la décision du tribunal, a-t-il expliqué. Un autre arrêté sera pris dans les tous prochains jours pour maintenir la piétonisation" des voies sur berges. La mairie va donc déposer un nouvel arrêté, discuté avec le préfet de police. Et d'ici là, pas question de faire revenir même temporairement les voitures sur les berges. "Nous faisons appel et nous demandons à la cour d'appel de suspendre l'application de la décision du tribunal", explique Bruno Julliard.

"Nous sommes en plein pic de pollution"

"Qui aujourd'hui pourrait demander la réouverture 'une autoroute urbaine en plein cœur de Paris?", interroge Bruno Julliard qui rappelle que "nous sommes en plein pic de pollution". "Nous sommes sur un des sites les plus beaux du monde. Toutes les capitales du monde prennent des décisions à peu près analogue". Il dénonce: "On accuse souvent la maire Anne Hidalgo et ses équipes d'entêtement. Mais le vrai entêtement c'est ceux qui ne voient pas les efforts que nous devons faire pour lutter contre la pollution, et garantir la santé des parisiens et des parisiennes et de tous ceux qui profitent de notre belle capitale"

P. G. avec J-J. Bourdin