RMC

Sophie Kamoun, agent de Camille Muffat: "On est dévasté"

Un accident mortel a eu lieu ce lundi au nord-ouest de l’Argentine, où deux hélicoptères se sont heurtés. Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine, qui participaient au tournage de l’émission de téléréalité "Dropped", sont décédés. Sur RMC, ce mardi, Sophie Kamoun, l'agent et amie de la nageuse, lui a rendu hommage.

Un crash d’hélicoptère a coûté la vie à dix personnes dont trois grands sportifs français ce lundi en Argentine. Parmi les victimes il y a Camille Muffat (25 ans) qui laissera le souvenir de ses trois médailles olympiques, dont l’or du 400m, décrochées à Londres en 2012. Mais pas seulement, comme l'indique ce mardi matin sur RMC, Sophie Kamoun, son amie et agent.

"Je crois que la France est en train de se réveiller sous le choc. On pense avant tout à la famille de Camille avec qui j’ai passé cette nuit douloureuse. J'ai eu beaucoup d'hommages, on est dévasté. Camille était aimée de tout le monde, c'était quelqu'un qui avait énormément de qualités. Je la connaissais depuis très longtemps. Tout le monde connaissait la nageuse mais pas la jeune femme.
Elle ne se livrait pas facilement, elle s'était forgée une carapace. Elle était extrêmement droite, honnête, déterminée, motivée. Elle avait pour rêve depuis toute petite d'être championne olympique, ce qu'elle a réussi en 2012. Elle se fixait des objectifs et mettait tout en œuvre pour le réaliser. Camille, c’est une fille extrêmement déterminée, capable de faire des choix très forts et de les assumer à l'image de sa retraite à 25 ans. Elle voulait réussir sa vie de femme après avoir atteint son Graal d'être championne olympique et pas une seule seconde elle n'a regretté la natation.
Camille était toujours très joyeuse, très drôle. Elle était encore à la maison la semaine dernière et on avait pris des fous rires. Elle m'a toujours dit qu'elle voulait faire Koh-Lanta ou Fort Boyard. Elle adorait l'aventure et voulait montrer un autre visage d'elle aux Français. En réalité, je crois qu'elle voulait seulement réussir en dehors de la natation".
Maxime Ricard avec Jean-Jacques Bourdin