RMC

Achats de Noël: quels pièges éviter sur internet?

C’est le meilleur moment pour acheter vos cadeaux de Noël. Deux Français sur trois qui achètent en ce moment le font d'ailleurs sur internet, les prix sont plus bas, notamment sur internet

6 parents sur 10 vont aller sur internet pour se renseigner avant d'acheter, selon une étude du cabinet Feedback, et évidemment, faire la chasse aux bonnes affaires. Et ça vaut le coup, du moins pour les jouets que j'ai testé. D’abord un jeu de Lego Ninjago: moins de 30 euros sur Amazon et CDiscount, autour de 38 euros chez Auchan et Carrefour, et 48 euros à La Grande Récré.

Autre test avec le Monopoly Voice Banking, qui utilise un assistant vocal : là, les sites de e-commerce et les grandes enseignes le vendent autour de 28 euros. Et il grimpe jusqu’à 32 euros à La Grande Récré. 

Les prix en catalogue des magasins ne sont valables que peu de temps

Il y a aussi des promotions. 2 jouets achetés, un offert chez CDiscount, il y a aussi pas mal de réductions sur le site d’Auchan par exemple, qu’il n’y a pas sur le catalogue papier.

D’ailleurs, les prix en catalogue des magasins ne sont valables que peu de temps, jusqu’à la fin du mois de novembre voire la première semaine de décembre. Ensuite, les prix vont repartir à la hausse si l’on en croit l’UFC. 

Si jamais vous optez pour des cadeaux high-tech, comme des smartphones ou des tablettes, n’oubliez pas le Black Friday la dernière semaine de novembre. Même si c’est le temple de la surconsommation, certaines promotions peuvent valoir le coup.

Attention aux sites frauduleux qui profitent de la période de Noël

L’un des motifs de stress, c’est la livraison. Est-ce que vous allez recevoir votre colis dans les temps et en bon état? Si vous vous y prenez maintenant, vous avez le temps de voir venir. Comptez tout de même 5 à 6 jours pour une livraison standard.

Et vous pouvez toujours opter pour les livraisons en un jour. Mais attention au budget, ça va de 0 à plus de 20 euros.

Et puis attention à ne pas tomber dans un piège, les sites frauduleux savent que vous recherchez les meilleures promotions en ce moment. D’après une étude de l’éditeur McAfee, 2 internautes sur 3 pourraient aller sur un site qu’ils ne connaissent pas pour faire une bonne affaire…

Anaïs Bouitcha