RMC

Netflix, OCS, Apple TV+... Le guide pour s'y retrouver parmi les plateformes vidéo

Dans l'univers des plateformes vidéo, les fans de films et de séries ont l'embarras du choix. Voici un petit guide pour y voir plus clair dans les différentes offres.

C’est l’automne, c’est les vacances, le temps se rafraîchit... Autant de raisons de se lover dans son canapé devant un bon film ou une série trépidante. Et justement, dans quelques jours, on aura encore plus de choix, avec l’arrivée d’une nouvelle plateforme payante. C'est un géant de l’audiovisuel qui déboule dans cet univers sans pitié. Ces services par abonnement, comme Netflix, qui vous permettent de regarder des films et des séries en illimité, voit l'arrivée d'un nouveau venu: Apple.

La marque à la pomme va proposer des séries inédites avec un casting d’exception, Jennifer Anniston notamment. Lancement ce vendredi de l’AppleTV+ dans une centaine de pays. Prix de l’abonnement mensuel : 5 euros, sauf si vous achetez un produit Apple, dans ce cas c’est offert pendant 1 an.

Netflix reste leader

La plus connue des plateformes reste Netflix qui a investi cette année 13 milliards d’euros dans ses tournages. Pour comparer, le budget du ministère de la Culture en France, c’est 10 milliards seulement. Et donc avec Netflix, pour 8 euros par mois, vous avez pléthore de films et de séries comme celles qui ont fait son succès : House of cards ou Orange is the new black, mais aussi beaucoup de séries B américaines et finalement peu de grands classiques.

Pour un peu moins cher, Amazon propose un choix plutôt de qualité pour 6 euros mais visiblement l’interface n’est pas terrible, d'après les commentaires des utilisateurs. 

Quid des plateformes françaises?

OCS, la plateforme d’Orange diffuse les séries parmi les plus cotées du moment : Game of thrones, Tchernobyl, mais aussi beaucoup de vieux chef-d’œuvres français et de séries cultes, donc un peu moins de quantité que sur Netflix, mais la qualité est au rendez-vous pour 10 euros par mois.

Autre plateforme française : "Canal+ Séries" qui bénéficie de la force de frappe de la chaîne cryptée avec le Bureau des légendes, Engrenages entre autres. C’est 7 euros par mois.

Et puis, il y a d’autres plateformes plus ciblées, des plateformes de niche: Univerciné pour le cinéma indépendant, Tenk pour les documentaires, TFou max pour les enfants. Il y en a pour tous les goûts. Et ce n’est pas fini, d’autres acteurs devraient bientôt entrer dans le jeu. 

Les studios hollywoodiens rentrent aussi dans la danse

Les studios de films hollywoodiens vont débarquer avec fracas. Ils se sont dit : on produit des films, pourquoi permettre à d’autres de les diffuser alors qu’on pourrait le faire nous même?

Disney lance donc sa plateforme le 12 novembre aux Etats-Unis, on ne sait pas encore quand elle arrivera en France. Au menu: des productions inédites avec des budgets colossaux, qui s’ajoutent à un catalogue déjà très costaud avec, entre autres, la saga Star Wars et les films de super-héros Marvel.

Mais ça ne s’arrête pas là: au printemps de l’année prochaine suivront la Warner et Universal. Ca va chauffer dans les box Internet.

Et d’ici là, la riposte tricolore arrivera sur vos écrans, cocorico, c’est Salto, une alliance de TF1, FranceTélévisions et M6 qui promet des contenus inédits, rien n’a encore filtré pour le moment, lancement début 2020.

Le consommateur perdant avec toutes ces offres?

Toutes ces plateformes coûtent cher si on les additionne, mais il y a des astuces. Pas la peine d'être abonné à toutes. Premièrement, les plateformes se revendent les droits de diffusion, par exemple la série Friends, actuellement diffusée sur Netflix, sera disponible sur la plateforme de la Warner au printemps, donc parfois il suffit d’être patient.

On peut aussi être généreux en partageant ou en échangeant ses codes d’accès, beaucoup d’utilisateurs font ça. Du type: je te donne mes codes Netflix en échange de tes codes OCS, c’est moins cher et tout le monde est content... Sauf les plateformes évidemment, car ça leur fait perdre beaucoup d’argent.

Et n’oubliez pas que les chaînes de télé proposent aussi leurs programmes en replay. C’est gratuit et il y a parfois de très beaux produits, notamment sur Arte.

Victor Joanin (avec J.A.)