RMC

Tuerie d'Orlando: "On ne peut pas rester terrorisé, nous valons bien mieux que ça"

REPORTAGE - Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées cette nuit au cœur d’Orlando en mémoire des 49 victimes. Dans la foule, de nombreux appels à la paix et à l’unité.
Hommage aux victimes
Hommage aux victimes © Céline Martelet

Pour rendre hommage aux victimes de la pire fusillade perpétrée aux Etats-Unis contre un club gay d’Orlando dimanche, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées cette nuit au cœur de la ville. Pour saluer leur mémoire, le glas a résonné lentement, à 49 reprises, pendant sept interminables minutes. Dans la foule, beaucoup de membres de la communauté homosexuelle comme Lydia présente malgré la peur. "Bien sûr, j'ai… Enfin, nous avons tous eu peur. Mais on ne peut pas rester terrorisé. Nous valons bien mieux que ça".

Très vite, la grande place au cœur d’Orlando se transforme en mémorial. Partout des fleurs, des bougies, des messages de paix. Lisa tient une photo de son ami tué: "C’est Louis, il n’avait que 22 ans alors je suis là pour lui… Je n’imaginais pas que toute cette violence viendrait jusqu'ici…" A quelques mètres d'elle, un rescapé de la tuerie s’effondre. Un peu loin de la foule s’élève le célèbre titre des Beatles "Let it be", comprenez "Laisse le vivre".

"Donald Trump est idiot"

Des nombreux appels à la paix et à l’unité, comme une réponse aux prises de positions de Donald Trump qui, plus tôt dans la journée, avait indiqué que s'il est élu président, il interdirait l'entrée du territoire à n'importe quelle catégorie de voyageurs jugée dangereuse pour les intérêts ou la sécurité du pays. Fernando est venu avec une pancarte contre la vente libre des armes aux Etats Unis.

"Donald Trump est insensé, idiot, assure-t-il. Son message est un message de haine mais la haine ne peut pas combattre la haine. Le vrai problème ce sont les armes en accès libre. Le problème ce n’est pas l’islam. L’islam est aussi une communauté visée". Selon lui, "les autorités savent qui sont les terroristes, elles peuvent les empêcher de prendre l’avion, de voyager. Mais elles ne peuvent pas les empêcher d’acheter des armes..."

M.R avec Céline Martelet