RMC

Un curé saute en parachute pour sauver son abbaye

-

- - AFP

Le père Guillaume Soury-Lavergne, curé de Marcilhac-sur-Célé a réussi son pari. Récolter 80.000 euros pour restaurer son abbaye.

Prêt à tout. Le curé de Marcilhac-sur-Célé a donné de sa personne pour réussir à récolter 50.000 euros pour restaurer son abbaye millénaire dans le Lot.

Le 17 juillet dernier, Guillaume Soury-Lavergne avait sauté dans le vide. Il s'était en effet engagé à faire un saut en parachute s'il dépassait la barre de 25.000 euros de dons sur le site site de financement participatif chrétien : CredoFunding.fr.

Un défi réussi pour le jeune curé de 36 ans: "Quand je me suis retrouvé avec 4000 mètres de vide sous moi à faire le grand saut, je n'en menais pas large. J'avais l'impression d'être comme un petit bébé. Mais ça en valait la peine".

"On n'a pas le droit de laisser partir le patrimoine de notre pays"

Et sa quête de deniers ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Son objectif avoué était alors de récolter 50.000 euros. Ce sont 80.000 euros qui ont finalement été versés: "Ce sont des deniers sonnant et trébuchant qu'il nous fallait et grâce aux internautes, on y est arrivé. J'ai réussi à récolter avec les bénévoles la somme de 80.000 euros. Ça fait quand même des centaines d'années que cette abbaye se dégrade et on n'a pas le droit de le laisser partir comme ça le patrimoine de notre pays", s'est-il réjouit.

De quoi restaurer les parties abîmées de l'abbaye de Marcilhac-sur-Célé mais aussi installer dans l'édifice sacré un superbe orgue de 808 tuyaux datant de 1886.

La rédaction avec VV.