RMC

Vos mesures prioritaires pour la France

-

- - -

Selon notre sondage exclusif La Course 2012, au moins 3 mesures du projet Hollande sont jugées prioritaires à une très forte majorité: baisse du salaire du président, blocage du prix des carburants et retour sous conditions à la retraite à 60 ans.

Notre sondage CSA pour RMC, BFMTV et 20 Minutes met en évidence les trois grandes priorités des Français, trois mesures du programme de François Hollande jugées urgentes et prioritaires par une écrasante majorité.
Ainsi, 85% des personnes interrogées estiment que le président Hollande doit «mettre en oeuvre rapidement» la réduction de 30% des rémunérations du chef de l'Etat et des membres de son gouvernement.
73% l'appellent à appliquer au plus vite le blocage du prix des carburants pendant 3 mois.
71% lui demandent de rétablir dans les meilleurs délais le droit de partir à la retraite à 60 ans, pour toutes celles et ceux qui ont commencé à travailler à 18 ans et qui totalisent 41 années de cotisation.

Mariage homosexuel et vote des étrangers divisent les Français

Au-delà de ces trois mesures phares qui se détachent nettement en tête des voeux des Français, 61% des sondés jugent urgente l'annonce à nos partenaires de l'OTAN du retrait des troupes françaises d'Afghanistan pour la fin 2012.
58% souhaitent que François Hollande crée rapidement une tranche d'imposition de 75% pour les revenus supérieurs à 1 million d'euros par an.
A l'autre bout de cette liste des priorités, d'autres mesures du président Hollande divisent davantage l'opinion. Ainsi, seuls 26% des personnes interrogées appellent François Hollande à instaurer rapidement le droit au mariage et à l'adoption pour les couples homosexuels.
24% se prononcent pour l'instauration rapide du droit de vote des étrangers non communautaires aux élections municipales, à partir de 5 ans de résidence sur le territoire.

Quel «assemblage» pour le futur gouvernement?

Autre enseignement marquant de notre sondage La Course 2012, près d'un Français sur deux (45%) souhaite que des ministres centristes fassent leur entrée dans le prochain gouvernement. En y regardant de plus près, 65% des électeurs de Nicolas Sarkozy au second tour et tout de même 29% des électeurs de François Hollande émettent ce souhait de voir nommés des ministres du centre.
Au contraire, près d'un Français sur trois (31%) préfère un gouvernement largement ouvert à des personnalités écologistes et du Front de Gauche.

Législatives: la gauche bien placée

Enfin, notre sondage s'intéresse aux intentions de vote pour les élections législatives des 10 et 17 juin prochains.
Il en ressort un rapport de forces favorable à la gauche.
Dans leurs circonscriptions respectives, 32% des sondés envisagent de voter pour un candidat PS; 10% pour un candidat Front de Gauche; 4% pour EELV; 1% pour Lutte Ouvrière; 0,5% pour le NPA.
4% choisiraient un candidat du MoDem.
33% des personnes interrogées voteraient pour un candidat UMP; 0,5% pour un candidat Debout La République.
Enfin, 12% préféreraient un candidat FN. Le report des voix du FN et le maintien de certains de leurs candidats dans des triangulaires au second tour seront l'une des clés du scrutin.

La Rédaction