RMC

Pourquoi et comment devient-on cuisinier ?

-

- - -

Dans un restaurant collectif ou 5 étoiles, la profession de cuisinier requiert de la passion, une bonne condition physique et des connaissances approfondies en cuisine. Revue de détails.

Le métier du cuisinier

Le cuisinier fait appel à ses talents pour concocter des plats qui font saliver les clients des grands restaurants ou dans les cantines d’entreprise. Il participe activement au développement de la carte et à la politique visant à fidéliser la clientèle. Dans les grands restaurants, une hiérarchie définie est à respecter. L’équipe est composée de commis de cuisine, d’aide-cuisiniers, d’un chef de partie, d’un sous-chef et du chef de cuisine. Un aide-cuisinier, un sous-chef ou un chef de cuisine doivent être capables de réaliser les menus sur la carte, du choix des ingrédients à la présentation en passant par la cuisson.

Au-delà de la préparation du repas, le cuisinier a pour mission de :

  • Gérer l’approvisionnement et le stock ;
  • Réaliser les inventaires et ravitailler en cas de besoin ;
  • Contrôler l’hygiène et la sécurité dans les cuisines ;
  • Créer de nouvelles recettes ;
  • établir une carte ou un menu.

Le chef cuisinier peut être amené à établir le prix des produits, à organiser les postes de travail et à recruter les nouveaux collaborateurs. Plus l’établissement est grand, plus le chef cuisinier est spécialisé. Il peut s’occuper d’une catégorie de plats uniquement : les entrées, les sauces, les desserts, les poissons, les viandes…

Formations à suivre pour devenir cuisinier

Pour devenir cuisinier, il faut intégrer une école de cuisine proposant plusieurs cursus :

  • Bac professionnel cuisine
  • Bac technologique hôtellerie
  • Brevet Professionnel cuisinier
  • BTS hôtellerie-restauration option art culinaire, art de la table et du service
  • CAP Cuisine
  • Formations professionnelles cuisine
  • Mention Complémentaire art de la cuisine allégée
  • Mention Complémentaire cuisinier en desserts de restaurant
  • Licence et master en management de l’hôtellerie-restauration

Pour être cuisinier, la passion et le dynamisme sont primordiaux. Il faut aussi de la technique et être disponible, les horaires de travail étant variables. Un cuisinier peut en effet être amené à travailler les week-ends et les jours fériés. D’autres compétences sont requises pour exercer ce métier, à savoir :

  • Être résistant au stress et avoir une bonne condition physique ;
  • Être organisé et avoir de la rigueur dans l’exécution des tâches ;
  • Savoir travailler en équipe et être réactif ;
  • Faire preuve de créativité.

Le chef de cuisine doit savoir anticiper les conflits au sein de son équipe et s’assurer de la bonne entente. Il doit savoir travailler les matières et avoir une connaissance approfondie des produits pour permettre des associations qui font saliver.

À savoir

Un cuisinier débutant gagne en moyenne 1 550 € brut par mois, mais ce salaire varie d’un établissement à un autre et selon le CV du candidat. Selon les statistiques, plus de 90 % des chefs cuisiniers sont des hommes.

Il existe certaines écoles spécialisées dans la formation de cuisinier, notamment :

  • CFA de la chambre de commerce et d’industrie des Alpes-de-Haute-Provence.
  • École supérieure de cuisine française (ESCF-Ferrandi).
  • École hôtelière de Provence.
  • École de Paris des métiers de la table, du tourisme et de l’hôtellerie (EPMTTH).
  • Tecomah.

Certaines formations se font à distance, permettant aux professionnels qui sont déjà dans le monde du travail de se former à leur rythme. Dans tous les cas, mieux vaut choisir son cursus en fonction de son objectif de carrière.

RMC invite les artisans cuisiniers à participer au concours du "Meilleur Artisan de France"

RMC et Radio Brunet lancent le premier Concours National des Artisans dans le but de promouvoir l’artisanat, un domaine déterminant dans l’économie française. Menuisier, carreleur, cuisinier et plombier, entre autres, sont invités à participer à cette première édition. L’inscription sera ouverte du 27 mars au 11 mai 2018 sur RMC.fr. Du 12 au 31 mai 2018, Eric Brunet et le jury se rassembleront à huit clos pour désigner les sept artisans finalistes dans chacune des sept catégories. Ensuite, les finalistes concourront lors d’une journée d’épreuve qui se déroulera début 2019 à Paris. Le lauréat de chaque catégorie se verra remettre qu’un trophée, le label de « Meilleur Artisan de France », un kit de communication digital et une visibilité sur RMC et RMC.fr. Pour vous y inscrire, rendez-vous sur RMC.fr ou envoyez un courriel à lesmeilleursartisans@rmc.fr.

Article partenaire rédigé dans le cadre du concours des Meilleurs Artisans de France