RMC

Attentat sur les Champs-Elysées: "le professionnalisme des collègues de Xavier a permis d’éviter le pire"

Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat Alliance Police Nationale était à l’hommage rendu à Xavier Jugelé, le policier de 37 ans tué dans l’attentat des Champs Elysées jeudi soir. Dans 100% Bachelot, il témoigne de l’émotion qui s’est propagée dans la cour de la préfecture de police mardi matin.

Invité dans 100% Bachelot, ce mardi, Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat Alliance Police Nationale, a rendu un vibrant hommage à Xavier Jugelé, ce policier de 37 ans tué dans l’attentat des Champs Elysées jeudi 20 avril. Il raconte le courage dont ont fait preuve ses collègues pour stopper l’individu qui ne comptait pas s’arrêter là. 

"L’émotion est grande d’autant que Xavier était un des nôtres. Cette émotion était encore plus grande dans la cour de la préfecture de police, dans le service de Xavier et chez les flics, puisque l’un des nôtres a été assassiné. L’individu qui l’a assassiné a voulu faire d’autres victimes, forte heureusement, le professionnalisme des collègues de Xavier a permis d’éviter le pire sur les Champs-Elysées. J’éprouve un grand respect pour lui, sa famille, son conjoint, puisque chacun se reconnait dans Xavier".

Pour le secrétaire général d’Alliance, les missions que réalisait Xavier doivent cesser. Lorsqu’il a été tué, il était dans une position statique, ce que dénonce Jean-Claude Delage. "C’est la mission quotidienne de nombreux gardiens de la paix sur le territoire national et à Paris en particulier. A Alliance, nous sommes opposés à ce type de missions statiques. Nous avons demandé des patrouilles dynamiques parce que nous sommes des cibles sur ce type de missions. D’autant plus que l’Etat islamique a appelé à tuer des policiers, à tuer des militaires et c’est ce qu’il se passe".

100% Bachelot avec A.B.