RMC

Attentat sur les Champs-Elysées: "c’est dramatiquement parfait comme timing"

A seulement trois jours de l’élection présidentielle, un policier a été tué et deux autres grièvement blessés lors d’une fusillade, aux alentours de 21 heures, sur la célèbre avenue des Champs-Elysées, à Paris. Un acte terroriste qui ne changera pas le vote de Lionel, auditeur des Grandes Gueules.

La nuit parisienne s’est transformée en cauchemar. Trois jours avant le premier tour de la présidentielle, un assaillant a ouvert le feu sur des policiers aux alentours de 21 heures sur les Champs-Elysées. Un policier a été tué et deux autres grièvement blessés lors de cette fusillade. Un drame qui pourrait influencer le vote des Français, mais pas le sien, selon Lionel, auditeur des Grandes Gueules.

"C’est dramatiquement parfait comme timing. On va être dans un contexte d’une élection sur le coup de l’émotionnel, sur le coup de l’irraison. Ça va profiter à certains candidats, candidates, qui ont une visibilité guerrière et qui sont sur un repli. Il faut être deux pour faire une guerre. A partir du moment où un des deux partis accepte ses responsabilités et essaye de trouver une solution, la guerre est vouée à disparaître. J’ai peur que suite à hier soir, le vote à venir soit changé. Il faut refuser de céder au chantage quel qu’il soit. Aujourd’hui, on est sur un chantage avec une visibilité bilatérale, simpliste et manichéenne. Personnellement ça n’a rien changé à mes intentions de vote étant donné que je suis sur une vision logique et rationnelle".

Les Grandes Gueules avec A. B.