RMC

Bruno, cheminot: "La grève perlée ne fait plus effet, il faut une grève illimitée pendant les ponts de mai"

Alors que les syndicats de la SNCF se réunissent ce mardi après-midi pour décider de la suite à donner au mouvement de grève, les Grandes Gueules ont recueilli le sentiment de Bruno, aiguilleur à la SNCF. Pour lui, il est temps de passer à une action forte pour faire plier le gouvernement.

Quelle suite donner au mouvement des cheminots? Les syndicats de la SNCF se réunissent mardi, au dixième jour d'une grève qui perturbe encore fortement le trafic, pour débattre de la stratégie à adopter face à un gouvernement inflexible. Faut-il se diriger vers une sortie de grève? Poursuivre le mouvement cet été? Ou bien taper encore plus fort en entamant une grève illimitée pour faire plier le gouvernement? C'est ce troisième scénario que privilégie Bruno, aiguilleur à la SNCF, interrogé par les Grandes Gueules ce mardi. "Avec ce gouvernement il faut savoir taper un bon coup sur la table", déclare-t-il.

"Avec ce gouvernement il faut taper un bon coup"

Il appelle à "une grève illimitée à partir du 28 avril jusqu'au 13 mai". "Il faut que tout soit bloqué, qu'il n'y ait plus de trains pendant tous les ponts". Et tant pis pour l'impopularité. "Vu comme on est déjà traités, on n'est plus à ça près", réagit-il.

Pour Bruno, "non syndiqué" précise-t-il, la grève perlée (deux jours de grève suivis de trois jours de travail) est désormais inefficace. "Les usagers ont pris l'habitude, donc ils s'organisent. Cette grève perlée n'a plus d'effet". Le cheminot prévient: si les syndicats décident cet après-midi de poursuivre cette grève perlée, il ira à l'encontre et reprendra le travail.

P. G. avec les GG