RMC

Carte d'identification professionnelle dans le BTP: "Ça ne sert à rien"

Le gouvernement lance la carte d'identification professionnelle dans le secteur du BTP

Le gouvernement lance la carte d'identification professionnelle dans le secteur du BTP - Carte BTP.fr

Le gouvernement lance ce mercredi la carte d'identification professionnelle dans le secteur du BTP. Destiné à lutter contre le travail illégal sur les chantiers, ce dispositif devrait devenir obligatoire d'ici juin 2017. Mais pour Jean-Paul, chef d'entreprise dans le BTP et auditeur des GG, "c'est du pipeau".

C'est la dernière nouveauté dévoilée par le gouvernement: la carte d'identité destinée à lutter contre le travail illégal. Ce dispositif va concerner près de 500.000 entreprises dans le domaine du BTP. Mais pour Jean-Paul, chef d'entreprise dans le bâtiment et auditeur des GG, s'oppose à la mise en place d'une telle carte. Il rappelle tout d'abord que "cette carte vient de la Caisse de congés payés du bâtiment de la région parisienne. Elle concerne donc toutes les entreprises affiliées à cette Caisse. Or, toutes les entreprises du bâtiment n'y sont pas. Donc celles qui ne sont pas affiliées ne seront pas contrôlées".

"Et puis il faudrait déjà être contrôlé, souligne-t-il. Ça fait trente ans que je travaille sur Paris, je n'ai jamais été contrôlé. Les gros chantiers de l'Etat ont, eux, peut-être été contrôlés mais les chantiers de particuliers, les rénovations d'appartements, où il y a une hausse du black, ne sont jamais contrôlés. Allez voir dans une plateforme de bâtiments le samedi et vous allez voir: il n'y a que du black. Cette carte d'identification professionnelle n'est donc que du pipeau. Ça ne sert à rien!"

"Certes ça va être obligatoire mais je vous rappelle que les entreprises du bâtiment ont déjà eu une carte avec une photo pour tous ceux qui étaient affiliés à la Caisse des congés payés. Elles sont où aujourd'hui? Elles sont dans les dossiers, ajoute-t-il. Cependant, je suis d'accord sur une chose: l'amende de 2.000 adressée aux chefs d'entreprise (en cas d'absence de carte) va changer la donne. Si on a une amende ça va être autre chose parce qu'avant ce n'était pas le cas."

M.R avec Les Grandes Gueules