RMC

Danièle Obono hésite à dire "vive la France"? "Elle n’a pas pris conscience de son rôle de député"

-

- - RMC Numéro23

Invitée des Grandes Gueules mercredi, la députée Danièle Obono (France insoumise) a provoqué de nombreuses réactions pour son hésitation à dire "vive la France" sur le plateau. Ces détracteurs lui reprochent dans le même temps, d’avoir pris la défense du groupe ZEP en 2012, mis en examen pour sa chanson "Nique la France". Un faux procès selon la Grande Gueule Etienne Liebig, qui estime qu’elle n’a pas encore pris conscience de son rôle de député.

Moment polémique mercredi dans les Grandes Gueules avec l’invitée Danièle Obono. La nouvelle députée de la France insoumise a hésité à dire "vive la France" en direct. Suffisant pour provoquer un tombereau d’insultes sur les réseaux sociaux, sur lesquels de nombreuses personnes ont rappelé que quelques années plus tôt, elle avait soutenu le groupe ZEP, mis en examen pour injure publique dans son titre "Nique la France".

Des accusations injustes selon la Grande Gueule Etienne Liebig. "Il n’y a pas plus Français que moi, il n’y a pas plus amoureux de la France que moi. Mais si tu me demandes de crier "vive la France", je refuse. Je trouve ça très absurde. Maintenant, c’est sa position politique. Ce qui fait le choquant, c’est qu’elle n’a pas pris conscience qu’elle n’est plus la citoyenne qu’elle était, et qu’elle est devenue une femme politique. Dans chacune de ses expressions, elle parle au nom du pays qu’elle représente. Je trouve qu’on en fait beaucoup par rapport à ça. Quand elle aura compris qui elle est symboliquement, ce sera plus simple".

Les Grandes Gueules avec A. B.