RMC

Délit d'incitation à la haine de la République: "La droite est dans son rôle"

Le leader de la droite Laurent Wauquiez a proposé, après l'attentat de Trèbes, de créer un "délit d'incitation à la haine de la République". Certains doutent de son utilité.

Laurent Wauquiez, président des Républicains, a proposé de "créer un délit d'incitation à la haine de la République", mardi dans une interview au Parisien.

"On a trop d'individus étrangers radicalisés sur notre territoire. Tous les gens qui nourrissent les réseaux intégristes doivent pouvoir être expulsés". "Puisque Emmanuel Macron propose de toucher à la Constitution pour des sujets qui n'intéressent personne, eh bien, je lui demande d'en profiter pour intégrer ces mesures permettant de protéger les Français", ajoute-t-il. 

"J'en ai ras-le-bol de toutes les commémorations. Moi je veux des vraies réponses"

Les Grandes Gueules ont débattu de l'utilité de cette mesure ce mercredi, Caroline Pilastre, militante associative, a expliqué qu'elle ne voit pas de problèmes à la création de ce délit car elle veut des vrais réponses face au terrorisme.

"La droite est dans son rôle, et je cautionne entièrement ces propositions de Wauquiez, lance-t-elle. J'en ai ras-le-bol de toutes les commémorations. C'est nécessaire humainement parlant mais j'en peux plus d'allumer des bougies. Moi je veux des vraies réponses. S'il faut changer la Constitution il faudra le faire !"
J.A. avec les GG