RMC

Edwy Plenel raconte comment il subit la censure de Bernard Arnault, propriétaire de radio Classique et des Echos

Le fondateur de Mediapart a raconté ce mardi dans les Grandes Gueules comment ses invitations sur Radio Classique et les Echos avaient été décommandées sur ordre, selon lui, de leur propriétaire Bernard Arnault.

 Joint par RMC, Radio Classique assure que "Bernard Arnault n'intervient jamais Le journaliste Edwy Plenel était l'invité des Grandes Gueules, ce mardi, à l'occasion de la sortie de son livre La valeur de l'information et des 10 ans de Mediapart, qu'il a fondé. Défendant le modèle économique de Mediapart, site d'information payant n'appartenant à aucun mécène, Edwy Plenel a insisté sur le besoin, pour les journalistes, de "se battre pour l'indépendance". "La détention du capital n'est pas toujours neutre, et a parfois des conséquences. Parfois, on vous dit: 'ne touchez pas à mes intérêts'. L'exemple le plus caricaturale, c'est M. Bernard Arnault, patron de LVMH, numéro 1 mondial du luxe, et propriétaire du quotidien Le Parisien et des Echos, et qui ordonne dans ses journaux qu'on ne parle pas du film de François Ruffin, Merci patron (qui est critique vis-à-vis de lui, NDR).

Décommandé par Radio Classique et Les Echos

Et Edwy Plenel de livre "un scoop". "Pour la promotion de mon livre et des 10 ans de Mediapart, ma première interview a été France Inter, juste avant les Grandes Gueules. J'y dis que ce n'est pas normal qu'un milliardaire qui possède des journaux touche des aides publiques à la presse. Et les deux invitations qui ont été décommandées ensuite sont celles sur Radio Classique et sur Les Echos, qui appartiennent à Bernard Arnault". Joint par RMC.fr, Radio Classique assure, suite aux accusations d'Edwy Plenel, que "Bernard Arnault n'intervient jamais sur le contenu de l'antenne".

P. G. avec les GG